histrionner

HISTRIONNER

(i-stri-o-né) v. n.
Terme de plaisanterie. Jouer la comédie.
J'histrionne pour mon plaisir, sans avoir ni cabale à craindre ni caprice à essuyer [VOLT., Lett. Mme de Graffigny, 16 mai 1758]
La cour de Wurtemberg revient ici pour histrionner avec nous [LA MARGR. DE BAIREUTH, à Voltaire, dans Rev. française, février 1866, p. 208]

ÉTYMOLOGIE

  • Histrion.