houer

(Mot repris de houerais)

HOUER1

(hou-é) v. a.
Labourer une terre avec la houe. Absolument.
....Tantôt fendre du bois, Tantôt fouir, houer.... [LA FONT., Fabl. III, 8]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Car ele ert [était] aussi blanche comme croie [craie] qu'on hoe [, Berte, XXIII]
  • XVe s.
    Et là [les Anglois] houoient et picquoient de pics et de hoyaux à leur pouvoir [FROISS., II, II, 131]
  • XVIe s.
    Le marrer ou houer par ces divisions, en est aussi rendu plus aisé [O. DE SERRES, 154]

ÉTYMOLOGIE

  • Houe ; namur. houver ; pic. heuer.

HOUER2

(hou-é) v. a.
Terme de foulon. Lâcher un drap à l'eau et l'en retirer plusieurs fois à petits plis, etc.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

houer

HOUER. (H est aspirée.) v. tr. Travailler une terre avec la houe.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

houër

Houër la terre, Terram fodere, Perfodere, Pastinare, Subigere.

Ce qui est hoüé, ou labouré, Pastinatum.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

houer

hoe