houle


Recherches associées à houle: joule

*houle

n.f. [ du germ. hol, creux ]
Mouvement d'ondulation de la mer, sans déferlement des vagues.

houle

('ul)
nom féminin
mouvement de la mer une forte houle La houle fait tanguer le bateau.

HOULE1

(hou-l') s. f.
Mouvement d'ondulation que la mer conserve après une tempête. Il y a de la houle.
La houle est proprement le creux, la vallée large et quelquefois profonde qui existe entre les crêtes de deux lames que le calme n'a pas encore aplanies [JAL, ]
Une grosse houle venait du couchant, bien que le vent soufflât de l'est [CHATEAUB., Génie, I, VI, 12]
Grosses ondes formées par la houle. Les houles secouaient la frêle embarcation.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Souvent mis sur le cousté par la premiere houlle, et par la seconde relevé [D'AUB., Hist. I, Préf. 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Espag. ola ; portug. folla ; a folla do mar era tanta, dans JAL. Origine incertaine. Scheler le tire du celtique : kimry, hoeval, mouvement de l'eau ; bas-breton, houl, vague. Mais Jal avec vraisemblance le tire du holl. holle, creux, à quoi on peut ajouter le danois huul, creux, huulsee, mer houleuse, de huul, et see, mer.

HOULE2

(hou-l') s. f.
Nom, à Harfleur, d'une espèce de chien de mer.

houle

HOULE. (H est aspirée.) n. f. Mouvement d'ondulation que les eaux de la mer conservent après une tempête, mais qui les agite sans bruit et sans former d'écume. Il y a de la houle, beaucoup de houle. La houle était fort grosse.

Il se dit aussi des Grosses ondes d'une mer agitée par la houle. Les houles de la mer après une tempête.

Traductions

houle

swell, surge

houle

folla

houle

svulme

houle

팽창

houle

svälla

houle

[ˈul] nfswell