houppe

*houppe

n.f. [ du frq. huppo, touffe ]
1. Touffe de brins de laine, de soie, de duvet ; houppette : Une houppe pour se poudrer le visage.
2. Touffe de cheveux dressée sur la tête : Riquet à la houppe toupet
3. Huppe.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

houppe

('up)
nom féminin
touffe de cheveux ou de plumes Certains oiseaux ont une houppe de plumes sur la tête.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

HOUPPE

(hou-p') s. f.
Assemblage de fils de laine, de soie, formant un bouquet, une touffe. La houppe d'une ceinture. Une houppe à poudrer. Terme de blason. Touffe de soie qui termine un cordon de soie entrelacé et pendant du chapeau ; elle sert de timbre au chapeau des cardinaux, archevêques, évêques et protonotaires.
Terme de zoologie. Flocon de plumes que certains oiseaux portent sur la tête. Petite touffe étalée de poils en quelque partie du corps d'un animal. Terme de botanique. Petite touffe de poils étalés à l'extrémité d'une graine.
Par extension, chez les hommes, touffe de cheveux sur le devant de la tête. Riquet à la houppe, Conte de Perrault.
La houppe d'un arbre, sa tête, son faîte, sa cime.
Terme d'anatomie. Houppes nerveuses, les terminaisons des nerfs formant les papilles. Houppe du menton, petit muscle épais situé au menton.
Toison lavée et préparée pour être filée.
Bout de fil d'or, d'argent ou de ruban effilé qui déborde le fer de l'aiguillette.
Houppe blanche, houppe des arbres, divers champignons.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Une troussouere d'or faicte à corde lieres, où il y a au bout une houppe d'or et à l'autre bout un crochet [, Bibl. des ch. 6e série, t. I, p. 428]
  • XVIe s.
    Et les picques de Byscaye, aux poignées de velours, houppes de franges de soye [CARLOIX, v, 32]
    Il est necessaire que toutes alouettes aient la houppe sur la teste, comme dit Simonides [AMYOT, Timol. 48]
    Arbres montans en houpe [s'élevant] [, Nouv. coust. gén. t. I, p. 694]

ÉTYMOLOGIE

  • Le même que huppe ; wallon, hope, houpe, sorte de houppe qui vient à l'extrémité des fèves ; norm. choupe, houppe.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

houppe

HOUPPE. (H est aspirée.) n. f. Assemblage de plusieurs filets de laine, de soie, etc., liés ensemble de manière à former un bouquet, une touffe, un flocon. La houppe d'un bonnet carré. La houppe d'une ceinture. Mettre des houppes à des chevaux de carrosse. Une houppe à poudre de riz.

En termes d'Histoire naturelle, Houppe de poils, Petite touffe de poils plus ou moins divergents. Cette graine est surmontée d'une houppe de poils, d'une houppe.

En termes d'Anatomie, Houppes nerveuses, Petits mamelons nerveux répandus dans le tissu de la peau.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

houppe

Une Houppe, Floccus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

houppe


HOUPPE ou HOUPE, s. f. [l' h est aspirée: la houpe, et non pas l'oupe.] Assemblage de plusieurs filets de laine ou de soie, liés comme par bouquets. "La houpe d'une ceinture, d'un bonet cârré. "Une houpe à poudrer.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

houppe

nom féminin houppe
1.  Assemblage de poils.
2.  Touffe de cheveux.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

houppe

ציצה (נ)

houppe

pluim

houppe

[ˈup] nf
[cheveux] → tuft
(= accessoire) → powder puff
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005