huilier

1. huilier

n.m.
Accessoire de table contenant les burettes d'huile et de vinaigre.

2. huilier

n.m.
Industriel fabriquant de l'huile alimentaire.

HUILIER1

(ui-lié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des ui-lié-z en argent) s. m.
Ustensile portant les burettes à l'huile et au vinaigre. Un huilier d'argent, de cristal, de porcelaine.

ÉTYMOLOGIE

  • Huile.

HUILIER2

(ui-lié) s. m.
Fabricant d'huile dans les pays où l'on fabrique de l'huile de colza ou de navette. C'est un de nos principaux huiliers. Marchand d'huile.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Huiliers de Paris qui achate huille dehors Paris et la porte à Paris, si doit à Petit Pont son paage come autres marchans [, Liv. des mét. 292]

ÉTYMOLOGIE

  • Huile.

huilier

HUILIER. n. m. Garniture de métal, de bois, de faïence ou de porcelaine destinée à contenir les burettes où l'on met l'huile et le vinaigre qu'on sert sur la table. Huilier d'argent. Huilier d'ébène. Huilier de cristal. Huilier de porcelaine.

huilier

HUILIER, IÈRE. adj. Qui se rapporte à la fabrication des huiles. L'industrie huilière de Marseille.

huilier

Huilier, Olearius.

Traductions

huilier

cruet

huilier

oliera

huilier

[ɥilje] nm → (oil and vinegar) cruet