humainement

humainement

adv.
1. En homme, suivant les capacités de l'homme : Les sauveteurs ont fait ce qui était humainement possible.
2. Avec humanité, avec bonté : L'otage a été traité humainement charitablement ; cruellement, inhumainement

humainement

(ymɛnmɑ̃)
adverbe
1. psychologie du point de vue de l'être humain Humainement, c'est quelqu'un de très bien.
2. d'une manière compréhensive et sensible Il s'est comporté très humainement avec nous.

HUMAINEMENT

(u-mè-ne-man) adv.
Comme un homme, comme il convient à un homme.
À la table s'asseoir, manger humainement [RÉGNIER, Sat. VI]
Il me semble qu'un roi qui s'entretient avec son capitaine des gardes parle un peu plus humainement et ne prend guère ce ton de démoniaque [MOL., Impr. de Versailles, 1]
Suivant la portée, la capacité, le pouvoir de l'homme.
Je vous parle humainement, à cause de la faiblesse de votre chair [SACI, Bible, St Paul, Épit. aux Rom. VI, 19]
Les parents [de la jeune fille] firent humainement ce qu'ils purent pour lui ôter cette idée de l'esprit [d'épouser Cratès] [FÉN., Cratès.]
N'est-ce pas penser trop humainement d'un Dieu qu'on nous fait si grand ? [MASS., Carême, Avenir.]
Humainement parlant, en se conformant aux idées communes, reçues.
Pour parler plus humainement et plus intelligiblement, il était entre cinq et six [SCARR., Rom. com. I, 1]
Humainement parlant, en parlant suivant l'ordre de la nature, par opposition à surnaturellement.
En parlant même humainement, nous ne pouvons périr [PASC., Prov. 3]
Dans un climat si sec et si égal [l'Égypte], ce qui a subsisté quarante siècles en peut subsister cent, humainement parlant [VOLT., Lois de Minos, Notes.]
Avec humanité, avec bonté.
Alexandre traita humainement les Milésiens et vendit ce qu'il y trouva d'étrangers [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. VI, p. 206, dans POUGENS]
Ironiquement.
Alberoni lui écrivit humainement que les soldats sont faits pour mourir quand cela convient [DUCLOS, Mém. rég. Œuv. t. V, p. 336, dans POUGENS]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Humainement [doucement] [AMYOT, Pyrrh. 77]
    Qu'il se veoid plus souvent cette faulte, que les theologiens escrivent trop humainement, que cette aultre, que les humanistes escrivent trop peu theologalement [MONT., I, 401]

ÉTYMOLOGIE

  • Humaine, et le suffixe ment ; wallon, umainnmain.

humainement

HUMAINEMENT. adv. Suivant la portée, la capacité, le pouvoir de l'homme. Cela est humainement impossible. On ne saurait humainement faire davantage. Humainement cela ne peut se faire.

Il signifie aussi Avec humanité, avec bonté. Il le reçut humainement. Traiter humainement les vaincus.

Humainement parlant, En parlant selon les idées communes. Il signifie aussi En considérant les choses suivant l'ordre de la nature, par opposition à l'ordre surnaturel. Humainement parlant, les choses devaient arriver ainsi.

humainement

Humainement, Humane.

Parler doucement et humainement à quelqu'un, Liberaliter aliquos prosequi oratione.

Synonymes et Contraires

humainement

Traductions

humainement

humanly

humainement

inhimillisesti

humainement

[ymɛnmɑ̃] adv
[possible] → humanly
[traiter] → humanely