hydrotimétrie

HYDROTIMÉTRIE

(i-dro-ti-mé-trie) s. f.
Emploi de l'hydrotimètre pour déterminer la quantité des sels calcaires ou terreux contenus dans l'eau ; emploi qui se fonde sur ce fait que l'eau blanchit lorsqu'on y verse de l'eau de savon sans produire la mousse du blanchissage, tant que le savon n'a pas précipité la totalité des sels calcaires en dissolution.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877