hypercritique

HYPERCRITIQUE

(i-pèr-kri-ti-k') s. m.
Censeur outré, critique qui ne pardonne rien.
À nosseigneurs académiques, Nosseigneurs les hypercritiques, Souverains arbitres des mots [MÉNAGE, Requête des dictionnaires à l'Académie]
L'affiche des comédiens du Petit Bourbon qui marquait qu'après les Précieuses ridicules on devait jouer : Ménage hypercritique, le faux savant et le pédant coquet [, Antimenagiana, p. 170]
La lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire, monsieur, doit vous valoir le nom d'hypercritique qu'on donnait à Scaliger ; vous me paraissez bien redoutable [VOLT., Mérope, Lettre]

ÉTYMOLOGIE

  • Hyper...., et critique.

hypercritique

HYPERCRITIQUE. n. m. T. didactique. Censeur outré, critique qui ne laisse passer aucune faute, qui ne pardonne rien.
Traductions

hypercritique

hyperkritisch, vitterig