idolâtrer

(Mot repris de idolâtrerions)

idolâtrer

v.t.
1. Vouer un culte à : Des politiciens qui idolâtrent le pouvoir.
2. Aimer avec passion : Un père qui idolâtre ses enfants adorer ; détester, haïr
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

IDOLÂTRER

(i-do-lâ-tré)
V. n. Adorer les idoles.
Idolâtrer est rendre à la créature les honneurs divins [BOSSUET, Avert. sur le reproche d'idolâtrie, 6]
Quelle erreur donc [à Jurieu] de vouloir excuser [du culte des saints et des reliques] les Pères et les chrétiens du quatrième et du cinquième siècle, sous prétexte qu'ils n'idolâtraient qu'en particulier ! [ID., Var. 3e avert.]
V. a.Fig. Aimer avec trop de passion.
Pourquoi perdez-vous la parole, Aussitôt que vous rencontrez Celle que vous idolâtrez ? [RÉGNIER, Amour. transi.]
Mais, hélas ! j'idolâtre Émilie [CORN., Cinna, III, 2]
J'aime, que dis-je, aimer ? j'idolâtre Junie [RAC., Brit. II, 2]
De tous les favoris qu'idolâtrait Valois, Joyeuse.... D'une faveur si haute était le moins indigne [VOLT., Henr. III]
Il se dit aussi des choses.
Mon travail sans appui monte sur le théâtre ; Chacun en liberté l'y blâme ou l'idolâtre [CORN., Excuses à Ariste.]
Il [Néron] excelle.... à venir prodiguer sa voix sur un théâtre, à réciter des chants qu'il veut qu'on idolâtre [RAC., Brit. IV, 4]
Il meurt à son corps qu'il avait toujours idolâtré [MASS., Myst. Assomption.]
S'idolâtrer, v. réfl. Être idolâtre de soi-même. Ce jeune fat s'idolâtre. S'aimer passionnément l'un l'autre. Ces amants s'idolâtrent.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Chascun les quiert, baise et acole [l'or et l'argent] En ydolatrant [E. DESC., Poésies mss. f° 433]
    Balade que on ne doit mettre es eglises nulz images entailliez fors le crucifis et la vierge, pour doubte d'ydolatrier [ID., ib. f° 453]
  • XVIe s.
    Qui, mesprisant de son Dieu les louanges, Idolatroit après les dieux estranges [DU BELLAY, III, 93, verso.]
    Ils [les paysans] n'ont point de dames gentes et parées que nous idolatrons [MARG., Nouv. XXIX.]
    Cet idolatre idolatra des veaux [RONS., 887]

ÉTYMOLOGIE

  • Idolâtre ; provenç. et espagn. idolatrar ; ital. idolatrare.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

idolâtrer

IDOLÂTRER. v. tr. Aimer avec excès quelqu'un ou quelque chose. Il idolâtre cette femme. Elle idolâtre ses enfants. Ces amants s'idolâtrent. Il idolâtre l'argent.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

idolatrer

Idolatrer.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

idolâtrer

verbe idolâtrer
Adorer comme une idole.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

idolâtrer

hero-worship, adore, worship, god, idolizeverafgoden, aanbidden, adoreren, vererenaanbid, adoreeradorardyrkeverehren, abgöttisch lieben, anbeten, schwärmen, schwärmen für, tief bewundern, vergötternadoriadorarimádadorare, venerareadorareadorar, idolatrar, reverenciaradora, diviniza, veneraбоготворитьförära, tillbedjakuabudutaparcasına sevmek (idɔlɑtre)
verbe transitif
adorer, aimer avec passion Elle idolâtre ce chanteur.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

idolâtrer

[idɔlɑtʀe] vt → to idolize
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005