imiter

(Mot repris de imitées)

imiter

v.t. [ lat. imitari ]
1. Reproduire l'allure, le comportement de qqn, d'un animal, le bruit, le mouvement de qqch : Les enfants imitent beaucoup leurs parents copier, mimer, singer
2. Reproduire exactement ; copier : Quelqu'un a imité son écriture contrefaire
3. Prendre pour modèle : Elle imite les chanteuses des années 1950 calquer, copier, pasticher
4. Être une imitation de ; présenter le même aspect que : Le plan de travail de la cuisine imite le marbre rappeler, ressembler à

imiter


Participe passé: imité
Gérondif: imitant

Indicatif présent
j'imite
tu imites
il/elle imite
nous imitons
vous imitez
ils/elles imitent
Passé simple
j'imitai
tu imitas
il/elle imita
nous imitâmes
vous imitâtes
ils/elles imitèrent
Imparfait
j'imitais
tu imitais
il/elle imitait
nous imitions
vous imitiez
ils/elles imitaient
Futur
j'imiterai
tu imiteras
il/elle imitera
nous imiterons
vous imiterez
ils/elles imiteront
Conditionnel présent
j'imiterais
tu imiterais
il/elle imiterait
nous imiterions
vous imiteriez
ils/elles imiteraient
Subjonctif imparfait
j'imitasse
tu imitasses
il/elle imitât
nous imitassions
vous imitassiez
ils/elles imitassent
Subjonctif présent
j'imite
tu imites
il/elle imite
nous imitions
vous imitiez
ils/elles imitent
Impératif
imite (tu)
imitons (nous)
imitez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais imité
tu avais imité
il/elle avait imité
nous avions imité
vous aviez imité
ils/elles avaient imité
Futur antérieur
j'aurai imité
tu auras imité
il/elle aura imité
nous aurons imité
vous aurez imité
ils/elles auront imité
Passé composé
j'ai imité
tu as imité
il/elle a imité
nous avons imité
vous avez imité
ils/elles ont imité
Conditionnel passé
j'aurais imité
tu aurais imité
il/elle aurait imité
nous aurions imité
vous auriez imité
ils/elles auraient imité
Passé antérieur
j'eus imité
tu eus imité
il/elle eut imité
nous eûmes imité
vous eûtes imité
ils/elles eurent imité
Subjonctif passé
j'aie imité
tu aies imité
il/elle ait imité
nous ayons imité
vous ayez imité
ils/elles aient imité
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse imité
tu eusses imité
il/elle eût imité
nous eussions imité
vous eussiez imité
ils/elles eussent imité

IMITER

(i-mi-té) v. a.
Chercher à reproduire ce qu'un autre fait. Le singe imite l'homme. Imiter les manières de quelqu'un.
Ses gardes affligés Imitaient son silence autour de lui rangés [RAC., Phèd. V, 6]
Elle [Rome] se tait du moins : imitez son silence [RAC., Brit. III, 8]
Et nous n'avons du ciel imité que la foudre [VOLT., Alz. I, 1]
Imiter un ingrat, c'est le justifier [IMBERT, Jaloux sans amour, III, 8]
Contrefaire, copier. Ils s'efforcent d'imiter les produits de nos fabriques. Imiter l'écriture, la signature d'une personne.
Prendre la conduite, les actions d'une personne pour modèle. Imiter la nature.
Alexandre affecta d'imiter Bacchus, non-seulement aux victoires qu'il avait remportées sur les Indiens, mais aussi en la forme de son triomphe [VAUGEL., Q. C. IX, 10]
Ma valeur n'a point lieu de te désavouer, Tu l'as bien imitée.... [CORN., Cid, III, 6]
Si nous n'avons pas le courage d'imiter le P. Bourgoing en ses austérités [BOSSUET, Bourgoing]
L'archevêque lui répondit : vous l'avez imité en son péché, imitez-le donc en sa pénitence [FLÉCH., Hist. de Théodose, IV, 7]
Ainsi dans leurs excès vous n'imiteriez pas L'infidèle Joram, l'impie Ochosias ? [RAC., Ath. IV, 2]
Imitez sa justice ainsi que sa vaillance [VOLT., Mérope, I, 3]
Imiter l'exemple de quelqu'un, faire ce qu'il a fait.
Imite mon exemple ; et, lorsqu'une cabale, Un flot de vains auteurs follement te ravale, Profite de leur haine [BOILEAU, Épît. VII]
Toutefois en ces lieux je ne connais personne Qui ne doive imiter l'exemple que je donne [RAC., Mithr. I, 3]
Terme de littérature et de beaux-arts. Prendre pour modèle le style, le genre, la manière d'un autre. Ce tableau est imité de Raphaël.
Il semble qu'à ce qu'il imite, Ajoutant un nouveau mérite, Il le crée encor une fois [LAMOTTE, Od. t. I, p. 360, dans POUGENS]
Vous croyez imiter Cicéron ; et vous n'imitez que maître Jean [VOLT., Dict. phil. Style.]
Cet ouvrage est imité de l'espagnol, il est imité d'un ouvrage espagnol. Absolument.
Imiter ainsi, ce n'est point être plagiaire, c'est lutter, comme dit Boileau, contre son original [VOLT., Ess. poés. épique, ch. 9]
Celui qui imite toujours ne mérite assurément pas d'être imité [ID., Exam. des 3 der. ép de J. B. Rousseau.]
Dans les beaux-arts, faire l'image, la ressemblance d'une chose. Ce peintre, ce sculpteur s'attache à bien imiter la nature. La musique imite le bruit du tonnerre, les gémissements, les cris.
Ressembler, en parlant des choses. Cette composition imite le diamant. Ce papier peint imite le velours. Le bruit de cette cataracte imite celui du tonnerre.
S'imiter, v. réfl. Faire ce qu'on a fait.
La nature s'imite : une graine jetée en bonne terre produit ; un principe jeté dans un bon esprit produit [PASC., Pensées diverses, 71, éd. FAUGÈRE.]
S'imiter l'un l'autre.
Si l'on devait s'imiter constamment les uns les autres, à quoi bon une âme et un esprit pour chacun ? [STAËL, Corinne, IX, 1]

SYNONYME

  • IMITER, COPIER. Copier, c'est reproduire exactement, sans s'écarter en rien du modèle. Imiter, c'est reproduire librement, sans s'astreindre à l'exactitude, et en s'écartant du modèle là où cela convient.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tout ainsi que ce fut le plus louable aux anciens de bien inventer, aussi est-ce le plus utile de bien imiter [J. DUBELLAY, Illustr. de la langue franç. I, 8]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. imitari, imiter.

imiter

IMITER. v. tr. Faire ou s'efforcer de faire exactement la même chose que fait une personne. Imitez-le dans tout ce que vous lui verrez faire. Il imite tout ce qu'il voit faire. Le singe imite l'homme. Imiter les manières, la voix de quelqu'un.

Il signifie particulièrement Prendre la conduite, les actions d'une personne pour modèle. Imiter ses ancêtres. Imiter leurs vertus. Imiter l'exemple, la conduite de quelqu'un.

Il signifie aussi, en termes de Beaux-Arts, Faire l'image, la ressemblance d'une chose. Ce peintre, ce sculpteur s'attache à bien imiter la nature. La musique imite le bruit du tonnerre, les gémissements, les cris, etc.

Il se dit encore d'un Écrivain, d'un artiste qui s'efforce de prendre, dans ses compositions, le style, le genre, la manière d'un autre, ou qui fait un ouvrage dont l'idée principale, le plan, etc., lui ont été suggérés par l'ouvrage d'un autre. Imiter les anciens. Imiter Cicéron, Virgile, etc. Imiter le Poussin. Imiter la manière des grands maîtres. Ce tableau est imité de Raphaël.

IMITER se dit des Choses et signifie alors Ressembler. Celle pierre imite bien le rubis. Ce papier imite le velours. Le bruit de cette cataracte imite celui du tonnerre.

imiter

Imiter, Imitari.

Synonymes et Contraires

imiter

verbe imiter
1.  Reproduire l'allure de.
2.  Suivre l'exemple de.
4.  Être un calque de quelque chose.
Traductions

imiter

imitieren, nachahmen, nachbildenimitate, mimic, copy, take off, emulate, fake, mockimiteren, nabootsen, nadoen, lijken (op), na-apen, namakenחיקה (פיעל), חִקָּהagternadoenimitarefterligneimitiimitarjäljitellä, matkiaimitareimitar, copiarimitaimitera, efterbildaيُحَاكِي, يُقَلِّدُnapodobitμιμούμαιimitirati, oponašati模倣する, 物まねをする모방하다, 흉내내다imitereimitator, imitowaćпередразнивать, подражатьเลียนแบบ, ล้อเลียนtaklit etmekbắt chước模仿模仿 (imite)
verbe transitif
1. reproduire la manière d'être de qqn, d'un animal imiter le cri du singe
2. faire comme qqn Il imite son père.
3. reproduire un objet, une matière imiter la fourrure
4. reproduire, copier imiter la signature de qqn

imiter

[imite] vt
(= copier) [+ matière, apparence, style] → to imitate
(= ressembler à) → to look like
[+ personne] → to imitate, to impersonate
(= contrefaire) [+ signature, document] → to forge, to copy
(= faire de même) → to do the same
Il se leva et je l'imitai → He got up and I did likewise., He got up and I did the same.