impalpable

impalpable

adj. [ de palper ]
Se dit de qqch de si fin, si ténu qu'on ne le sent pas au toucher : Poussière impalpable palpable

impalpable

(ɛ̃palpabl)
adjectif
qu'on ne peut pas toucher une présence impalpable

IMPALPABLE

(in-pal-pa-bl') adj.
Qu'on ne peut toucher ou palper à cause de sa ténuité.
Ni la poudre impalpable de verre ou de diamant, ni celle d'aucune production de la nature qui ne serait pas venimeuse par elle-même, ne pourrait être nuisible [VOLT., Dict. phil. Empoisonnements.]
Non rien ne périt, tout change, les germes impalpables des animaux et des végétaux subsistent, se développent et perpétuent l'espèce [ID., Jenni, X]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    ....Tant la rebroiant et la resechant, que la poudre soit impalpable [O. DE SERRES, 898]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. impalpabilis (QUICHERAT, Adenda), de in négatif, et palpabilis, palpable.

impalpable

IMPALPABLE. adj. des deux genres. Qui est si ténu, si fin, si délié, qu'il ne fait aucune impression sensible au toucher. On a réduit ces perles, ce corail en poudre impalpable.

impalpable


IMPALPABLE, adj. [Inpalpable: 3e dout. 4e e muet.] Qui ne se peut toucher avec les mains, ou, qui est si fin, si délié, qu'il ne fait aucune impression au toucher. "Poudre impalpable. * "Ce qui est impalpable, dit un Auteur Moderne, n'a pas besoin du ministère des sens. La pensée n'est pas juste; car ce qui est impalpable, peut pourtant être sensible, comme les cieux, l'air, la matière électrique, la lumière, et tout ce que l'on voit et l'on sent sans le pouvoir toucher.

Synonymes et Contraires

impalpable

adjectif impalpable
Traductions

impalpable

impalpable

impalpable

[ɛ̃palpabl] adjimpalpable