impareil, eille

IMPAREIL, EILLE

(in-pa-rèll, rè-ll', ll mouillées) adj.
Qui n'est pas pareil.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Une femme estrangere, née de condition impareille à nos rois [D'AUB., Hist. II, 122]
    Cosme de Medicis, grand homme tant que les affaires l'ont resveillé, mais impareil à soi-mesme quand il s'est plongé en ses felicitez [ID., ib. II, 204]

ÉTYMOLOGIE

  • Im... négatif, et pareil.