impayable

impayable

[ ɛ̃pɛjabl] adj.
Fam. Qui fait beaucoup rire ; comique : Ce chansonnier est impayable amusant, drôle ; ennuyeux, triste cocasse, désopilant, hilarant, risible
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

IMPAYABLE

(in-pè-ia-bl') adj.
Qui ne se peut trop payer. Un ouvrier impayable.
C'est à mon sentiment un endroit impayable [MOL., F. sav. III, 2]
Dieu me préserve de vouloir jamais vendre cet animal impayable [VOLT., Taureau, 2]
Fig. Extraordinaire, très plaisant, très bizarre. Cet homme est impayable avec ses propositions.
Et vous ne trouvez pas l'aventure impayable ? [PIRON, Métrom. II, 1]
Courroucé ? pourquoi donc ? le trait est impayable [DORAT, Feinte par amour, II, 3]
Par ellipse, il se prend seul, en exclamation. Ah ! oh ! impayable, ma foi !

ÉTYMOLOGIE

  • Im... négatif, et payer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

impayable

IMPAYABLE. adj. des deux genres. Qui ne peut être payé. Traite impayable.

Il signifie aussi Qui ne peut trop se payer. Un service impayable.

Il signifie figurément Qui est extraordinaire, très bizarre, très plaisant. Le trait, l'aventure est impayable. Par extension, Cet homme est impayable. Ce sens est familier.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

impayable


IMPAYABLE, adj. [Inpé-iable: 2eé fer. 3e dout.] Qui ne se peut trop payer.
   C'est rompre mon hymen et celui de ma soeur:
   Oh! ce double succès me paroit impayable.
       Barthe.
Il est du st. fam.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

impayable

adjectif impayable
Familier. Incroyablement comique.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

impayable

priceless

impayable

onbetaalbaar

impayable

[ɛ̃pɛjabl] adj (= drôle) → priceless
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005