impense

IMPENSE

(in-pan-s') s. f.
Terme de jurisprudence. Somme employée pour la conservation, l'amélioration ou l'agrément ; ce qui classe les impenses en nécessaires, utiles et voluptuaires. Rembourser les impenses et les améliorations.

REMARQUE

  • L'Académie ne donne impenses qu'au pluriel ; mais il n'y a aucune raison pour ne pas admettre le singulier.

SYNONYME

  • IMPENSE, DÉPENSE.
    Toute impense profite au propriétaire, tandis que la dépense est une somme employée au dehors, et dont l'équivalent ne se trouve plus dans les biens de celui qui l'a faite [LEGOARANT, ]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Doit estre rembourcé par coheritiers des impenses utiles et necessaires [, Coust. génér. t. I, p. 40]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. impensa, dépense, de in, en, dans, et pendere( 2nd e bref), payer (voy. PENSION).