implanté, ée

IMPLANTÉ, ÉE

(in-plan-té, tée) part. passé d'implanter
Le très petit arbre logé dans un bouton n'a ni lobes, ni feuilles séminales : c'est qu'il doit tirer sa nourriture du grand arbre dans lequel il est implanté, et dont il est une partie intégrante [BONNET, Contempl. nat. VI, 6, note 2]
Terme de minéralogie. Cristaux implantés, cristaux qui sont attachés par un de leurs bouts aux parois d'une excavation creusée dans une roche.