impolice

IMPOLICE

(in-po-li-s') s. f.
Manque de police.
Les inconvénients qui résultent de la manière actuelle de vider les différends entre prince et prince par le droit du plus fort, c'est-à-dire l'état d'impolice et de guerre qu'engendre nécessairement l'indépendance absolue et mutuelle de tous les souverains dans la société imparfaite qui règne entre eux dans l'Europe [J. J. ROUSS., Projet de paix perpét.]

ÉTYMOLOGIE

  • Im...., et police.