impressionnisme

(Mot repris de impressionnismes)

impressionnisme

n.m.
1. École picturale du dernier quart du xixe siècle qui s'attachait à peindre les impressions fugitives suscitées par le jeu de la lumière sur la nature, les objets.
2. Tendance générale, en art, à rendre, à exprimer les impressions fugitives.

impressionnisme

(ɛ̃pʀesjɔnism)
nom masculin
art forme de peinture qui met en valeur les impressions, les émotions l'impressionnisme en France au 19e siècle

IMPRESSIONNISME

(in-prè-sio-ni-sm') s. m.
Néologisme. En peinture, procédé qui consiste à produire des impressions à tout prix et telles quelles.
Ce qu'il y a de neuf dans l'impressionnisme est faux ; ce qu'il y a de vrai n'est pas neuf [V. CHERBULIEZ, Rev. des Deux-Mondes, 1er juin 1876, p. 515]
L'horreur de la composition est le signe caractéristique de l'impressionnisme ; il repousse tout effet obtenu par des apprêts intellectuels et subjectifs, il n'admet que les arrangements libres de la nature [BERGERAT, Journ. offic. 17 avril 1877, p. 2918, 1re col.]

impressionnisme

IMPRESSIONNISME. n. m. Ensemble des principes d'une École de peinture qui s'est proposé de traduire, non plus la réalité elle- même ni ses détails, mais une impression d'ensemble produite sur l'artiste par la réalité.

Par extension, il désigne un Genre littéraire qui a essayé de substituer des visions synthétiques aux analyses du réalisme.

Traductions

impressionnisme

impressionism

impressionnisme

Impressionismus

impressionnisme

impressionisme

impressionnisme

Импресионизъм

impressionnisme

印象派

impressionnisme

Impresionismus

impressionnisme

Impressionisme

impressionnisme

אימפרסיוניזם

impressionnisme

Impressionism

impressionnisme

[ɛ̃pʀesjɔnism] nmimpressionism