imprimerie

(Mot repris de imprimeries)

imprimerie

n.f.
1. Ensemble des techniques et des métiers qui concourent à la fabrication d'ouvrages imprimés : Des caractères d'imprimerie.
2. Établissement où l'on imprime des livres, des journaux, des affiches, des prospectus, etc.
3. Secteur industriel réalisant ce type de travaux : Elle travaille dans l'imprimerie.

IMPRIMERIE

(in-pri-me-rie) s. f.
L'art d'imprimer des livres.
Qu'on ne me parle plus jamais d'encre, de papier, de plume, de style, d'imprimeur, d'imprimerie [LA BRUY., XII]
L'imprimerie fut inventée par eux [les Chinois] dans le même temps ; on sait que cette imprimerie est une gravure sur des planches de bois, telle que Guttemberg la pratiqua le premier à Mayence au quinzième siècle [VOLT., Mœurs, 1]
C'est un grand inconvénient attaché au bel art de l'imprimerie, que cette facilité malheureuse de publier les impostures et les calomnies [ID., Hist. Russ. Préf.]
Il y a je ne sais quoi de turc à proscrire l'imprimerie, et c'est la proscrire que la trop gêner [ID., Mél. litt. à un premier commis, 20 juin 1733]
On prétend que vingt mille personnes en France subsistaient de la vente des livres qu'elles copiaient, et que c'était une raison pour ne pas favoriser l'établissement de l'imprimerie [SAINT-FOIX, Ess. Paris, Œuvres, t. IV, p. 177, dans POUGENS]
Collectivement, l'ensemble des caractères, des presses et de tout ce qui sert à l'impression des ouvrages. Acheter une imprimerie. Une imprimerie portative.
Établissement où l'on imprime des livres. Entrer dans une imprimerie. Imprimerie du Louvre, imprimerie royale, imprimerie nationale, imprimerie impériale, différents noms, suivant les époques, d'un même établissement, fondé et installé au Louvre par Louis XIII en 1640, transporté ailleurs depuis, qui est chargé de l'impression des lois, ordonnances, règlements et actes du gouvernement, etc. et qui aussi imprime certains ouvrages d'une exécution plus ou moins difficile et soignée, au-dessus des ressources des particuliers, et spécialement les ouvrages qui exigent des caractères orientaux.
Imprimerie en taille-douce, imprimerie lithographique, établissement où l'on imprime des gravures en taille-douce, des lithographies. Imprimerie de peinture, art d'obtenir par l'impression, des gravures coloriées.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'imprimerie sœur des muses et dixieme d'elles [BELLAY, I, 12, recto.]

ÉTYMOLOGIE

  • Imprimer.

imprimerie

IMPRIMERIE. n. f. Art d'imprimer des livres, etc. On ne sait pas bien qui a été l'inventeur de l'imprimerie.

Il se dit aussi, collectivement, des Caractères, des presses, et de tout ce qui sert à l'impression des ouvrages. Acheter une imprimerie. Le matériel d'une imprimerie. Une imprimerie portative.

Il se dit encore d'un Établissement où l'on imprime des livres, etc. Aller à l'Imprimerie nationale. Les ouvriers, le prote d'une imprimerie.

Imprimerie en taille-douce, imprimerie lithographique, Établissement, lieu où l'on imprime des gravures en taille-douce, des lithographies.

imprimerie

Imprimerie, Typographia.

Traductions

imprimerie

Typographieboekdrukkerij, boekdrukkunst, drukkerij, drukkunstבית-דפוס (ז), דפוס (ז), בֵּית-דְּפוּסart of printing, printing office, presspresarto, presejoimprentatipografia, stamperiadrukarniatryckeriотпечатванеTiskudskrivning인쇄 (ɛ̃pʀimʀi)
nom féminin
1. ensemble des techniques qui permettentd'imprimer l'histoire de l'imprimerie les métiers de l'imprimerie
2. lieu où l'on imprime travailler dans une imprimerie

imprimerie

[ɛ̃pʀimʀi] nf
(= procédé) → printing
(= établissement) → printing works sg (= atelier) → printing house