impromptu

(Mot repris de impromptue)

impromptu, e

[ ɛ̃prɔ̃pty] adj. [ du lat. in promptu, sous la main ]
Se dit de ce qui est improvisé ; fait sur-le-champ : C'est un discours impromptu.

impromptu

adv.
De façon inattendue ; à l'improviste : Nous sommes passés chez eux impromptu.

impromptu

n.m.
1. En littérature, petite pièce de vers improvisée.
2. En musique, pièce instrumentale de forme libre, génér. pour piano : Un impromptu de Chopin.

impromptu


impromptue

(ɛ̃pʀɔ̃pty)
adjectif
qui n'est pas préparé une visite impromptue

impromptu


nom masculin
musique petit morceau instrumental jouer un impromptu au piano

IMPROMPTU

(in-pron-ptu) s. m.
Tout ce qui se fait sur-le-champ et sans préparation. Ce concert était un impromptu.
Madame, le mariage en impromptu étonne l'innocence, mais ne l'afflige pas [MARIVAUX, l'Épreuve, sc. 14]
Fig.
Ses gestes et ses mouvements étaient autant d'impromptus [HAMILT., Gramm. 9]
Il se dit particulièrement de quelque petite pièce de poésie faite sur-le-champ, madrigal, chanson et même pièce de théâtre.
Je fais des impromptus, rondeaux et bouts rimés ; Bref, je suis bel esprit, et des plus renommés [SCARR., D. Japhet d'Arm. I, 3]
L'impromptu de Versailles, Titre d'une comédie de Molière.
L'impromptu est justement la pierre de touche de l'esprit [MOL., Préc. sc. 10]
J'ai supputé, vous aurez achevé dans cinquante ans de traduire le Pétrarque à un sonnet par mois ; cet ouvrage est digne de vous, ce ne sera pas un impromptu [SÉV., 82]
Il met tous les matins six impromptus au net [BOILEAU, Art p. II]
Le bienheureux nom d'impromptu Parmi les sots a la vertu De mettre à couvert de l'orage Toutes les fautes d'un ouvrage [DESHOUL., t. II, p. 166]
Les impromptus lui étaient assez familiers, et il a beaucoup contribué à établir cette langue à Sceaux [chez la duchesse du Maine], où le génie et la gaieté produisent assez souvent ces petits enthousiasmes soudains [FONTEN., Malézieu.]
L'Amour médecin est un impromptu fait pour le roi en cinq jours de temps [VOLT., Vie de Molière.]
L'abbé Têtu, passionné pour les vers, célèbre par ses impromptus [GENLIS, Mme de Maintenon, t. I, p. 104, dans POUGENS]
Par plaisanterie. Un impromptu fait à loisir, petite pièce de poésie, bon mot, conte agréable, qui, préparé d'avance, est donné par l'auteur comme fait sur-le-champ.
Je vous ferai un impromptu à loisir que vous trouverez le plus beau du monde [MOL., Préc. 12]
Adjectivement. Un bal impromptu.
Des vers impromptus Des vers impromptus ne sont jamais bons que pour celle en l'honneur de qui ils sont faits [VOLT., Zadig, 4]
D'avance il aiguisa tous les traits qu'il décoche, Et tout son esprit impromptu Était en brouillon dans sa poche [DELILLE, Convers. 1]
Adverbialement.
Parler impromptu sans avoir une minute pour me préparer [J. J. ROUSS., Confess. VI]
À l'impromptu, loc. adv. Sans préparation ou méditation.
Il [Villeroy] se mit, comme à l'impromptu, à pousser plus avant, avec sa façon de conversation sans suite et rompue [SAINT-SIMON, 392, 60]

REMARQUE

  • Comme mot étranger, l'Académie ne donne point d's à impromptu, au pluriel ; mais elle note que quelques-uns lui donnent l's. Boileau a dit en effet six impromptus ; et suivre la règle générale des pluriels est toujours préférable.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. in, en, dans, et promptu, visibilité, mise dehors, de promere, étaler, faire voir ; in promptu veut dire visiblement, publiquement, aux yeux de tous ; in promptu aliquid facere, faire quelque chose sous les yeux des assistants ; de là la transition à faire une chose sur-le-champ, à la minute, devant vous.

impromptu

IMPROMPTU. Locution adverbiale empruntée du latin. Sur-le-champ, sans avoir été prémédité, préparé. Parler impromptu.

Il s'emploie comme adjectif invariable. Un dîner, un bal, un concert impromptu.

Il s'emploie aussi comme nom. Il ne nous attendait pas, le dîner qu'il nous donna était un impromptu. Ce concert était un impromptu.

Il se dit particulièrement d'une Épigramme, d'un madrigal, ou d'une autre petite pièce de poésie, de théâtre, de musique, faite sur-le- champ. L'Impromptu de Versailles. Un joli, un agréable impromptu. Un impromptu de Chopin. Aujourd'hui on lui donne ordinairement une s au pluriel. Faire des impromptus. Adjectivement, Des vers impromptus.

Synonymes et Contraires

impromptu


impromptu

adverbe impromptu
Traductions

impromptu

wie aus der Pistole geschossen

impromptu

即興

impromptu

improviseret

impromptu

Impromptu

impromptu

[ɛ̃pʀɔ̃pty] adjimpromptu; [départ] → sudden