impropre

(Mot repris de impropres)

impropre

adj. [ lat. improprius [au sens grammatical] ]
1. Qui ne convient pas ; inapproprié : Un exemple impropre inadéquat ; adéquat, approprié
2. (à) Qui ne convient pas pour tel usage : Un logiciel impropre à l'apprentissage d'une langue inadapté ; adapté, propre à

impropre

(ɛ̃pʀɔpʀ)
adjectif
1. dont le sens ne convient pas Dans cette phrase, ce mot est impropre.
2.
qui ne convient pas à un produit impropre à la consommation

IMPROPRE

(in-pro-pr') adj.
Qui ne convient pas, en parlant du langage.
En vain vous me frappez d'un son mélodieux, Si le terme est impropre ou le tour vicieux [BOILEAU, Art p. I]
Diphthongues impropres, diphthongues qui ne sont pas réellement des diphthongues. Ou est diphthongue impropre, n'étant diphthongue que pour l'œil et ne faisant entendre le son que d'une voyelle.
Qui n'est pas propre à. Cet homme est impropre à l'emploi qu'on lui propose. Esprit impropre aux affaires. Cette eau est impropre à la cuisson des légumes.
Tandis que la lune et Mars sont gelés depuis longtemps, et par conséquent impropres depuis ce même temps à l'existence des êtres organisés [BUFF., Théor. terr. Part. hyp. Œuv. t. IX, p. 141]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Cette façon de parler n'est pas impropre [CALV., Inst. 729]
    Une maigre invention, une impropre locution [AMYOT, Comment il faut ouïr, 8]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. impropri ; espagn. impropio ; ital. improprio ; du lat. improprius, de in négatif, et proprius, propre.

impropre

IMPROPRE. adj. des deux genres. Qui n'est pas propre à. Un jeune homme impropre au service militaire.

Il signifie aussi Qui ne convient pas, qui n'est pas juste, exact. Il ne se dit guère qu'en parlant du Langage. Ce terme est impropre. Il s'est servi d'un mot impropre, d'une expression impropre.

impropre

Impropre, Improprius.

impropre


IMPROPRE, adj. IMPROPREMENT, adv. IMPROPRIÉTÉ, s. f. [Inpropre, preman, prié-té; 3e e muet aux deux premiers, é fer. au 3e.] Ils ne se disent qu'en parlant du langage, pour exprimer ce qui n'est pas juste dans l'expression. "Mot, expression impropre. "L'impropriété d'une expression, d'un mot. "Parler improprement.
   Propre se dit des persones et des chôses: impropre ne se dit que des mots. Quand il n'est pas question du langage, on doit dire, qui n'est pas propre. * "Un homme impropre à la guerre. Montesq. "Il s'étoit rendu impropre à gouverner. L'Ab. Prévot, Hist. des Stuarts. "Buckingham, Ministre très-impropre à des conjonctûres si critiques. Id. Ibid. — On peut dire que ce mot est très-impropre dans ces phrâses.

Synonymes et Contraires

impropre

adjectif impropre
2.  Se dit d'un mot mal employé.
Traductions

impropre

בלתי מתאים (ת), פסול (ת), פָּסוּל

impropre

неправилно

impropre

[ɛ̃pʀɔpʀ] adj (= inadéquat) → inappropriate
impropre à → unsuitable for
impropre à la culture → unsuitable for cultivation
impropre à la consommation → unfit for human consumption