inégal, ale


Recherches associées à inégal, ale: illégal, inégaux

INÉGAL, ALE

(i-né-gal, ga-l') adj.
Qui n'est point égal, c'est-à-dire qui n'est pas de même étendue, grandeur, durée, force, valeur, etc. Deux personnes de condition inégale.
Mais leurs coups [blessures] inégaux séparent leur poursuite [des Curiaces] [CORN., Hor. IV, 2]
Il [Jurieu] se débarrasse encore plus mal du crime de rendre inégales les trois personnes divines, qui est le plus manifeste de tous les blasphèmes [BOSSUET, 6e avert. 26]
Je me suis exposé dans un combat à forces inégales [FÉN., Tél. XVI]
J'ai toujours détesté tout partage inégal [DESTOUCHES, Homm. sing. I, 4]
La fortune entre vous devient trop inégale [VOLT., M. de Cés. I, 3]
Terme de botanique. Se dit des parties qui n'ont pas les mêmes dimensions. Étamines inégales. Par extension. Combat inégal, combat où les forces ne sont pas égales des deux côtés.
Si vous voulez voir un combat plus inégal encore [J. J. ROUSS., Disc. sur l'inégalité, 1re partie.]
Inégal aux armes, aux forces de..., qui ne peut résister aux armes, aux forces de (emploi qui n'est plus guère usité).
Quand la Castille inégale à ses armes [de François 1er] Lui vola son dauphin [MALH., VI, 8]
Qui n'est pas uni, qui est raboteux. Un terrain, un chemin, un plancher inégal.
Quelques lieux inégaux [dans la lune] de loin font cet effet [LA FONT., Fabl. VII, 18]
Qui n'est pas réglé, régulier, uniforme. Marcher d'un pas inégal. Démarche inégale. Pouls inégal, celui dans lequel les pulsations artérielles diffèrent les unes des autres par rapport à la grandeur et à la durée. Respiration inégale, celle dont les mouvements ne se succèdent pas d'une manière uniforme.
Fig. Mêlé de bon et de mauvais. Conduite inégale. Le jeu de cet acteur est fort inégal.
Que Virgile est passable.... Que Pline est inégal.... [RÉGNIER, Sat. X]
L'homme du meilleur esprit est inégal : il souffre des accroissements et des diminutions [LA BRUY., XI]
Les hommes en un même jour ouvrent leur âme à de petites joies, et se laissent dominer par de petits chagrins ; rien n'est plus inégal et moins suivi que ce qui se passe en si peu de temps dans leur cœur et dans leur esprit [ID., ib.]
L'autre [Théophile], sans choix, sans exactitude, d'une plume libre et inégale.... [ID., I]
Qui offre de grandes et subites variations d'humeur.
Et le peuple, inégal à l'endroit des tyrans, S'il les déteste morts, les adore vivants [CORN., Cinna, II, 3]
Un homme inégal n'est pas un seul homme, ce sont plusieurs ; il se multiplie autant de fois qu'il a de nouveaux goûts et de manières différentes.... il se succède à lui-même [LA BRUY., XI]
Je crois qu'il passe sa vie, comme moi, à être malade ; cela le rend un peu inégal dans les devoirs de l'amitié [VOLT., Lett. Damilaville, 19 sept. 1766]
Mon humeur était impétueuse, mon caractère inégal [CHATEAUB., René.]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et en ceste maniere ceulx qui sont inequalz pevent estre mesmement amis [ORESME, Eth. 243]
  • XVIe s.
    Si ma touche se treuve faulse, et ma balance ineguale et injuste [MONT., II, 320]
    En ceste succession [des saisons] continuelle il y a une telle diversité et si inegale que.... [CALVIN, Inst. 134]
    Au demourant, il semble avoir esté fort inegal en ses mœurs et fort dissemblable à soi mesme [AMYOT, Sylla, 13]
    La clameur que jetta son armée fut foible, basse et inegale [ID., Crassus, 51]

ÉTYMOLOGIE

  • In négatif, et égal ; lat. inaequalis, de in.... 1, et aequalis, égal.