inélégant, ante

INÉLÉGANT, ANTE

(i-né-lé-gan, gan-t') adj.
Qui n'est pas élégant.
Les conseils qu'un auteur peut recevoir d'un homme du monde sur un tour de phrase inélégant [DIDER., Sur Térence.]
Qu'ils sont lourds ces arbres épais, négligés, inélégants, maussades ! [ID., Salon de 1767, Œuvr. t. XIV, p. 415, dans POUGENS]
Le style est inégal, incorrect, inélégant [LA HARPE, Corresp. littér. LXVI]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    ....Les juges et avocats tirent leurs principales maximes des jurisconsultes qui ont escrit d'un style inelegant [PASQUIER, dans le Dict. de DOCHEZ.]

ÉTYMOLOGIE

  • In négatif, et élégant ; Rech. VIII, 14. tem, de in.... 1, et elegans, élégant.