inépuisable

inépuisable

adj.
1. Que l'on ne peut épuiser : Le vent nous offre une source d'énergie inépuisable intarissable immense, infini
2. Se dit de qqn qui ne se fatigue jamais, qui n'arrête jamais de parler : L'historienne est inépuisable sur ce sujet intarissable ; silencieux
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

INÉPUISABLE

(i-né-pui-za-bl') adj.
Qu'on ne peut épuiser. Une source inépuisable.
Ils boiront dans la coupe affreuse, inépuisable... [RAC., Athal. II, 9]
Par extension, il se dit d'autres choses que des sources, des puits, etc. Une mine inépuisable. Des richesses inépuisables.
La surface de la terre parée de sa verdure est le fonds inépuisable et commun duquel l'homme et les animaux tiennent leur subsistance [BUFF., Bœuf.]
Fig. Qui ne cesse jamais de fournir, d'abonder.
La source de ma haine est trop inépuisable [CORN., Pomp. V, 4]
Cet inépuisable enjouement [ID., Agésil. II, 8]
Vos jours toujours sereins coulent dans les plaisirs ; L'empire en est pour vous l'inépuisable source [RAC., Brit. II, 3]
Il n'y a que le zèle admirable de M. de Beaumont qui soit inépuisable, le public se lasse bien vite d'être généreux [VOLT., Lett. Damilaville, 5 avril 1765]
L'esprit se lasse de plaisanteries, et le cœur est inépuisable [ID., Vie de Molière.]
Je n'ai pas encore quarante ans, et j'ai épuisé ces plaisirs que leur nouveauté vous fait croire inépuisables [DUCLOS, Confess. comte de ***, Œuv. t. VIII, p. 4, dans POUGENS.]
La nature et le cœur sont inépuisables [BERN. DE ST-P., Paul et Virginie.]
Il se dit des personnes dans le même sens.
Ce Dieu dans ses bontés toujours inépuisable [CORN., Imit. II, 9]
C'est un ami inépuisable [SÉV., 6 nov. 1675]
L'on devait tout craindre d'un prince inépuisable en ressources [ROLLIN, Hist. anc.Œuv. t. X, p. 274, dans POUGENS]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Plutarque.... vous tend une main liberale et inespuisable de richesses et d'embellissements [MONT., III, 355]

ÉTYMOLOGIE

  • In.... 1, et épuiser.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

inépuisable

INÉPUISABLE. adj. des deux genres. Qu'on ne peut épuiser, tarir, mettre à sec. Une source d'eau inépuisable. Par extension, Cette mine est inépuisable. Fig., Cet homme a un fonds de science inépuisable. Cette matière est inépuisable. Des richesses inépuisables. Bonté, complaisance, patience inépuisable. La miséricorde de Dieu est inépuisable.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

inépuisable


INÉPUISABLE, adj. [I-né-pui-zable: 2e é fer. 4e dout.] Qu'on ne peut tarir, épuiser. Il se dit au propre et au figuré. "Source d'eau inépuisable. "Fonds inépuisable de science. "Sujet, matière inépuisable, extrêmement abondans.
   Mais, pour les justes, tes faveurs
   Sont un trésor inépuisable.
       Le Franc.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

inépuisable

adjectif inépuisable
Qu'on ne peut tarir.
fécond, fertile, infini, inlassable, intarissable -littéraire: inexhaustible.
épuisable.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

inépuisable

inexhaustible, unflaggingבלתי נדלה (ת), לא אכזב (ת)onuitputtelijkinesauribileunerschöpflicheНеизчерпаемuudtømmelig무진장 (inepɥizabl)
adjectif
qui est sans fin une richesse inépuisable
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

inépuisable

[inepɥizabl] adjinexhaustible
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005