inappliqué, ée

INAPPLIQUÉ, ÉE

(i-na-pli-ké, kée) adj.
Dont on n'a point fait l'application. Procédé inappliqué.
Qui n'applique point son esprit, son attention.
Un roi faible et inappliqué [FÉN., Tél. XII]
Quoi ! plus le péril vous frappe et vous épouvante, plus il vous rendrait indolent et inappliqué ?... [MASS., Carême, Mort.]
Il suffit d'un prince faible et inappliqué, et d'un sujet puissant et entreprenant pour plonger un royaume entier dans cet abîme de désastres [VOLT., Russie, II, 10]

ÉTYMOLOGIE

  • In.... 1, et appliqué.