inauguré, ée

INAUGURÉ, ÉE

(i-nô-gu-ré, rée) part. passé d'inaugurer
Jamais pontife ne fut inauguré plus pompeusement [VOLT., Mœurs, 72]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877