incendiaire


Recherches associées à incendiaire: pyromane

incendiaire

n.
Auteur volontaire d'un incendie : La police a arrêté l'incendiaire pyromane
adj.
1. Qui est destiné à provoquer un incendie : Une bombe incendiaire.
2. Fig. Propre à enflammer les esprits, à inciter à la révolte : Un discours incendiaire séditieux [litt.]
3. Fig. Propre à exciter la sensualité, à éveiller le désir : Des blondes incendiaires affriolant, aguicheur

INCENDIAIRE

(in-san-di-ê-r') adj.
Qui communique le feu, l'incendie. Matières incendiaires. Projectiles incendiaires.
Telles, quand une bombe, ardente, meurtrière, Décrit dans le ciel noir sa courbe incendiaire [V. HUGO, Odes et ballades, III, 6]
L'onde incendiaire [les matières en fusion dans Sodome livrée au feu du ciel] Mord l'îlot de pierre Qui fume et décroît [ID., Orient. 1]
Terme de médecine. Monomanie incendiaire, celle dans laquelle l'idée fixe du malade est de mettre le feu aux bâtiments. S. m. et f. Celui, celle qui cause volontairement un incendie.
Je maudis les bibliothèques, Et suis près d'excuser l'incendiaire Omar [DELILLE, Convers. I]
Le jour favorisa les efforts du duc de Trévise ; il se rendit maître du feu [à Moscou] ; les incendiaires se tinrent cachés ; on doutait de leur existence [SÉGUR, Hist. de Nap. VIII, 6]
La tour de l'arsenal brûle encore ; un soldat de police vient d'y être trouvé ; on l'amène, et Napoléon le fait interroger devant lui ; c'est ce Russe qui est l'incendiaire : il a exécuté sa consigne au signe donné par son chef [ID., ib.]
Fig. Qui allume le feu de la sédition, de l'anarchie, de la guerre.
Je trouve les vôtres [vos principes] terriblement incendiaires [VOLT., Dial. XXVIII, 2]
L'accord était conclu et juré, quand un ennemi de la paix est venu le rompre par une motion incendiaire [MIRABEAU, Collection, t. I, 46]
Terme de médecine. Médicaments incendiaires, médicaments auxquels on attribuait, dans le système de Broussais, la propriété d'augmenter la phlegmasie gastro-intestinale supposée dans les affections aiguës. Substantivement. Celui qui excite la sédition, l'anarchie.
Nos maux et vos rébellions ne sont pas l'ouvrage de vos cœurs ; ils se forment, ils naissent dans le sein de vos tribuns ; ces incendiaires vous rendent coupables de tous nos embrasements domestiques [LE P. CATROU, dans DESFONTAINES]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    J'ai à vous faire voir quelles vues Dieu oppose à l'embrasement de sa maison, pratiqué par tant d'incendiaires [D'AUB., Hist. III, 488]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. incendiarius, de incendium, incendie.

incendiaire

INCENDIAIRE. adj. des deux genres. Qui cause, qui peut causer un incendie. Matières incendiaires. Projectiles incendiaires. Fig., C'est un écrit incendiaire. Propos incendiaires.

Il s'emploie aussi comme nom pour désigner l'Auteur volontaire d'un incendie. L'incendiaire d'une maison habitée est puni de mort.

incendiaire


INCENDIAIRE, subst. et adj. INCENDIE, s. m. [Insandi-ère, dî-e: 1re et 2e lon. 3e lon. au 2d: 4e è moy. et long au 1er.] Incendie, grand embrâsement. "Furieux, horrible incendie. L'incendie du Palais, etc. = Suivant Vaugelas, on doit distinguer incendie, d'embrâsement, en ce que le 1er se dit proprement d'un feu mis a dessein; et que le second convient mieux à un feu, qui a été mis par câs fortuit. Bouhours ne trouve pas que cette distinction soit admise par l'usage; et il pense avec raison, qu'on dit incendie et embrâsement d'un feu, qui a été mis à dessein ou par hasard. Il met une autre diférence entre ces deux mots: c'est qu'incendie se dit ordinairement sans régime; et qu'embrâsement, au contraire, a d'ordinaire un régime: l' embrâsement de Troie, de Londres, du Palais. Cette diférence ne me parait pas mieux fondée que la 1re: on dit, l'incendie d'un Temple, d'un Palais. Une distinction plus juste, ce me semble, c'est qu'Incendie ne se dit que d'un embrâsement ordinaire, et embrâsement d'un Incendie mémorable et extraordinaire. On ne dit pas l'incendie de Troie, l'incendie de l'Univers; mais l'embrâsement; on ne dira pas non plus l'embrâsement, mais l'incendie d'une maison, et même d'un village.
   INCENDIAIRE, Auteur volontaire d' un incendie. "Il n'est point de suplice assez grand, pour les incendiaires.
   Rem. Ces deux mots s'emploient au figuré pour exprimer les troubles que les hérésies et les factions excitent dans un État: mais dans cet emploi, incendiaire est un néologisme heureux, et il s'emploie adjectîvement. "Les nouvelles hérésies ont causé de grands incendies dans le Royaume. Acad. "Ces propôs incendiaires se tiennent publiquement à Londres. Linguet. Discoureur incendiaire. Dupan. = * Dans les Provinces méridionales, plusieurs font incendie féminin, et disent une grande incendîe, au lieu de dire, un grand incendîe.

Synonymes et Contraires

incendiaire

adjectif incendiaire
Traductions

incendiaire

incendiaryמצית (ז), פירומן (ז), מַצִּיתbrandstichtend, brandstichter/-tster, opruiend, uitdagend, brandstichterεμπρηστικός, πυρομανής방화범 (ɛ̃sɑ̃djɛʀ)
nom masculin-féminin
personne qui met volontairement le feu

incendiaire

[ɛ̃sɑ̃djɛʀ]
adj [acte] → incendiary (fig) [discours] → inflammatory