incité, ée

INCITÉ, ÉE

(in-si-té, tée) part. passé d'inciter
Poussé à.
L'étude du grec fleurit en ce pays-là [l'Angleterre] extraordinairement ; les Allemands, incités par cet exemple, s'attachent beaucoup à cette langue [BAYLE, Lett. à M***, 31 mars 1698]
Incité par le plaisir que j'avais senti [BUFF., Des sens.]