inclus, use

INCLUS, USE

(in-klû, klu-z') part. passé d'inclure
Enfermé.
Quand dans la tombe un pauvre homme est inclus, Qu'importe un bruit, un nom qu'on n'entend plus ? [VOLT., cité dans le Dict. de DOCHEZ.]
Terme de botanique. Étamines incluses, étamines qui ne font pas saillie au-dessus de l'orifice du périanthe.
Qui est contenu dans. Le paquet ci-inclus. La lettre ci-incluse. S. f. L'incluse, la lettre enfermée dans un paquet. Je vous prie de remettre l'incluse à un tel.
Pris inclusivement.
M. de Beauvilliers, qui était en année [qui était de service pour l'année], servait jusqu'au dîner inclus, et le marquis de Gèvres achevait toujours la journée [SAINT-SIMON, 56, 188]
Dans certaines élections, demeurer inclus, se dit de ceux sur qui l'élection peut encore tomber lorsqu'une partie des prétendants a été rejetée.

REMARQUE

  • Inclus, placé avant un nom pris indéfiniment, est invariable : Vous trouverez ci-inclus copie de ce que vous me demandez. Mais, quand le sens est précisé, inclus prend le genre et le nombre du substantif : Vous trouverez ci-incluse la copie que vous m'avez demandée. D'ailleurs inclus, placé après un nom, s'accorde toujours avec lui : une copie ci-incluse de ma lettre.