incommoder

(Mot repris de incommodent)

incommoder

v.t. [ lat. incommodare, gêner ]
Causer de la gêne, un malaise physique à : L'odeur de la pipe m'incommode déranger, gêner, importuner indisposer

incommoder


Participe passé: incommodé
Gérondif: incommodant

Indicatif présent
j'incommode
tu incommodes
il/elle incommode
nous incommodons
vous incommodez
ils/elles incommodent
Passé simple
j'incommodai
tu incommodas
il/elle incommoda
nous incommodâmes
vous incommodâtes
ils/elles incommodèrent
Imparfait
j'incommodais
tu incommodais
il/elle incommodait
nous incommodions
vous incommodiez
ils/elles incommodaient
Futur
j'incommoderai
tu incommoderas
il/elle incommodera
nous incommoderons
vous incommoderez
ils/elles incommoderont
Conditionnel présent
j'incommoderais
tu incommoderais
il/elle incommoderait
nous incommoderions
vous incommoderiez
ils/elles incommoderaient
Subjonctif imparfait
j'incommodasse
tu incommodasses
il/elle incommodât
nous incommodassions
vous incommodassiez
ils/elles incommodassent
Subjonctif présent
j'incommode
tu incommodes
il/elle incommode
nous incommodions
vous incommodiez
ils/elles incommodent
Impératif
incommode (tu)
incommodons (nous)
incommodez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais incommodé
tu avais incommodé
il/elle avait incommodé
nous avions incommodé
vous aviez incommodé
ils/elles avaient incommodé
Futur antérieur
j'aurai incommodé
tu auras incommodé
il/elle aura incommodé
nous aurons incommodé
vous aurez incommodé
ils/elles auront incommodé
Passé composé
j'ai incommodé
tu as incommodé
il/elle a incommodé
nous avons incommodé
vous avez incommodé
ils/elles ont incommodé
Conditionnel passé
j'aurais incommodé
tu aurais incommodé
il/elle aurait incommodé
nous aurions incommodé
vous auriez incommodé
ils/elles auraient incommodé
Passé antérieur
j'eus incommodé
tu eus incommodé
il/elle eut incommodé
nous eûmes incommodé
vous eûtes incommodé
ils/elles eurent incommodé
Subjonctif passé
j'aie incommodé
tu aies incommodé
il/elle ait incommodé
nous ayons incommodé
vous ayez incommodé
ils/elles aient incommodé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse incommodé
tu eusses incommodé
il/elle eût incommodé
nous eussions incommodé
vous eussiez incommodé
ils/elles eussent incommodé

INCOMMODER

(in-ko-mo-dé ; quelques personnes, obscurcissant beaucoup l'o, prononcent in-ke-mo-der ; c'est une mauvaise prononciation) v. a.
Causer de l'incommodité.
Et qu'un père incommode un homme de mon âge ! [CORN., le Ment. IV, 1]
On incommode souvent les autres, quand on croit ne les pouvoir jamais incommoder [LA ROCHEFOUC., Réfl. mor. n° 242]
Elle n'entendra point de bruit.... eh ! bon Dieu, pourrait-on être incommodée d'un bruit qui fait espérer votre retour ? [SÉV., 26 avr. 1680]
Votre faux raisonnement m'incommodait, et je me sens plus en état d'aller me coucher tranquillement [FONTEN., les Mondes, 2e soir.]
Dans le travail des mines de charbon de terre, l'on est toujours plus ou moins incommodé par les eaux [BUFF., Min. t. II, p. 294]
Le curé de Maisons, qui s'intéressait à ma santé et qui ne craignait point la petite vérole, demanda s'il pouvait me voir sans m'incommoder [VOLT., Lett. Breteuil, janv. 1724]
Absolument.
Je ne viens pas ici pour incommoder [MOL., Pourc. I, 10]
Trop de plaisir incommode [PASC., dans COUSIN]
Un Dieu qu'on fait à sa mode, aussi patient, aussi insensible que nos passions le demandent, n'incommode pas [BOSSUET, Anne de Gonz.]
Il se dit aussi des choses qui sont gênées.
Il faut couper ces arbres qui incommodent la vue du château [, Dict. de l'Acad.]
Mettre dans la gêne, dans l'embarras, relativement à la fortune.
Cela vous incommodera-t-il de me donner ce que je vous dis ? [MOL., Bourg. gent. III, 4]
Il y a loin de chez toi à ce faubourg ; tu auras besoin de voitures pour y venir, et ce serait une dépense qui t'incommoderait [MARIVAUX, Pays. parv. part. 4e.]
Rendre un peu malade. Le repas d'hier l'a incommodé. Dans ce sens, on l'emploie souvent au passif.
M. le Prince a dit qu'il était incommodé [SÉV., 127]
Le comte : Quand je dis le lit, monsieur, c'est la chambre que j'entends. - Bartholo : Ne fût-il qu'incommodé, marchez devant, je vous suis [BEAUMARCH., Barb. de Sév. III, 2]
S'incommoder, v. réfl. Se causer à soi-même de l'incommodité. Je ne puis vous céder ma chambre sans m'incommoder.
Le respect est [à l'égard des grands] : incommodez-vous ; cela est vain en apparence, mais très juste ; car c'est dire : je m'incommoderais bien, si vous en aviez besoin, puisque je le fais sans que cela vous serve [PASCAL, Pensées, V, 12, édit. LAHURE, 1860]
Se causer de l'incommodité l'un à l'autre. Ils s'incommodaient réciproquement. Se causer une gêne d'argent.
Pourvu qu'on pût rendre l'argent sans s'incommoder [PASCAL, Prov. VIII]
Je suis témoin qu'elle s'est incommodée pour eux [VOLT., Lett. en vers et en prose, 55]
Si chacun faisait tout le bien qu'il peut faire sans s'incommoder [DUCLOS, Consid. mœurs, ch. 16]
Se rendre légèrement malade.
Il en aurait pu manger six [gâteaux] sans s'incommoder [J. J. ROUSS., Ém. II]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Les Anglois incommodoient fort les François sur mer [JUVÉNAL DES URSINS, dans le Dict. de DOCHEZ.]
  • XVIe s.
    Mais si ainsi estoit.... falloyt-il que ce feust en incommodant à mon roy celluy par lequel tu estoys estably ? [RABEL., Garg. I, 31]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. incommodare, de incommodus, incommode.

incommoder

INCOMMODER. v. tr. Mettre dans un état de gêne, de malaise physique ou moral. La moindre chose l'incommode. J'ai peur de vous incommoder. Je vous prie, si cela ne vous incommode point, de permettre qu'il aille vous voir. Il est incommodé par la chaleur. Être incommodé par les bruits de la rue. Il ne peut rien souffrir qui l'incommode. Cet homme a un asthme, une toux qui l'incommode beaucoup. Absolument, Il est incommodé depuis plusieurs jours, Il se sent un peu souffrant depuis plusieurs jours.

Spécialement, en termes de Marine, Un bâtiment incommodé se dit d'un Bâtiment qui a souffert quelque dommage qui gêne sa marche.

Être incommodé d'un bras, d'une jambe, Être gêné dans l'usage d'un bras, d'une jambe.

Fam., Être incommodé dans ses affaires, se dit d'une Personne dont les affaires sont en mauvais état.

incommoder

Incommoder aucun, Incommodare alicui.

Synonymes et Contraires

incommoder

verbe incommoder
Causer une gêne physique.
Traductions

incommoder

הטריח (הפעיל), הפריע (הפעיל), טרד (פ'), הִפְרִיעַ, הִטְרִיחַsekkierenbother, disturb, incommodescomodare (ɛ̃kɔmɔde)
verbe transitif
déranger, causer de la gêne La fumée de cigarette l'incommode.

incommoder

[ɛ̃kɔmɔde] vt
incommoder qn [bruit] → to bother sb, to inconvenience sb