incompatibilité

(Mot repris de incompatibilités)

incompatibilité

n.f.
1. Absence de compatibilité ; impossibilité de s'accorder : L'incompatibilité entre leurs emplois du temps les empêche de se voir discordance désaccord, mésentente ; entente
2. Dans le langage juridique, impossibilité légale d'exercer simultanément certaines fonctions.
3. En médecine, impossibilité de transfuser du sang ou de greffer un organe sur une autre personne en raison de différences immunitaires.
Incompatibilité médicamenteuse,
impossibilité d'administrer un médicament en même temps qu'un autre, sous peine d'accident.

incompatibilité

(ɛ̃kɔ̃patibilite)
nom féminin
compatibilité impossibilité d'accorder deux choses l'incompatibilité d'un logiciel avec un ordinateur Il y a une incompatibilité de caractères entre eux.

INCOMPATIBILITÉ

(in-kon-pa-ti-bi-li-té) s. f.
Contrariété qui fait que des personnes ne peuvent s'accorder entre elles.
Elles [Athènes et Sparte] étaient ennemies plus encore par la contrariété de leur intérêt que par l'incompatibilité de leur humeur [BOSSUET, Hist. III, 5]
Dans la bizarrerie de votre humeur, dans l'incompatibilité de votre caractère [MASS., Carême, Pardon.]
Le divorce se fait par un consentement mutuel à l'occasion d'une incompatibilité mutuelle [MONTESQ., Espr. XVI, 15]
Elle était âgée de quarante-six ans, et il y en avait quinze qu'une extrême incompatibilité réciproque la séparait de son mari [VOLT., Hist. parl. ch. 41]
Terme de législation. Incompatibilité légale, impossibilité légale que deux fonctions soient remplies en même temps par la même personne, ou que plusieurs personnes remplissent une fonction. Il n'y a point incompatibilité entre les fonctions de ministre et celles de député. Démission fondée sur l'incompatibilité. On dit dans un sens analogue : Il y a incompatibilité que deux frères soient juges dans un même tribunal.
Par extension, impossibilité qui fait que des choses ne peuvent aller, compatir ensemble. L'incompatibilité de ces deux assertions.
Je suis bien vieux, j'ai étudié toute ma vie ; mais je vois là [dans l'histoire du serpent] une foule d'incompatibilités que je ne puis concilier [VOLT., Taureau blanc, 5]
Terme de pharmacie. Opposition chimique que se font certains médicaments dans leur mélange, d'où il résulte qu'on ne peut les associer.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Je viens de voir disputer devant le roi de l'incompatibilité de ces deux estats de connetable et marechal de France que vous tenez [CARLOIX, II, 9]
    Le pape ne peut lever aucune chose sur le revenu du temporel des benefices sous pretexte d'emprunt, impost, vacant, despouille, succession, deport, incompatibilité.... [PITHOU, 14]
    La verité a ses empeschements, incommoditez et incompatibilitez avec nous [MONT., IX, 150]

ÉTYMOLOGIE

  • Incompatible.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • INCOMPATIBILITÉ. - HIST. Ajoutez :
  • XVe s.
    Par incompatibilité ou autrement [, Procès-verbaux du conseil de régence de Charles VIII, p. 132]

incompatibilité

INCOMPATIBILITÉ. n. f. Contrariété, opposition qui fait que deux personnes, que deux choses ne peuvent s'accorder, exister ensemble. Il se dit principalement de l'Antipathie des caractères, des esprits. Il y a entre eux de l'incompatibilité, une grande incompatibilité d'humeur. Incompatibilité de vues, de principes, de doctrines.

Il se dit aussi, en termes d'Administration, de l'Impossibilité qu'il y a, selon les lois, que deux places soient remplies en même temps par la même personne. Il n'y a point incompatibilité entre les fonctions de ministre et celles de député. Il y a incompatibilité entre ces deux emplois, il faut que vous optiez pour l'un ou pour l'autre. On dit dans un sens analogue Il y a incompatibilité à ce que le père et le fils soient juges dans un même tribunal.

incompatibilité


INCOMPATIBILITÉ, s. fém. INCOMPATIBLE, adj. [Inkonpatibilité, tible.] Incompatibilité est, 1°. l'antipathie des humeurs et des esprits. "Il y a de l' incompatibilité entr'eux. = 2°. Impossibilité de posséder deux charges, deux bénéfices qui ne peuvent, suivant les lois, être réunis dans la même persone. "Il est obligé de remettre un de ces bénéfices pour caûse d'incompatibilité. = Incompatible a ces deux sens: "homme, esprit, humeur incompatibles. "L'amour de Dieu et l'amour du monde sont incompatibles.
   REM. Incompatible a un sens relatif. Il ne doit donc point s'employer au singulier absolument et sans la prép. avec. HUME apèle la Religion Catholique une religion incompatible. On pourrait demander avec qui? Il devait donc ajouter: avec la Religion Anglicane. Dans le premier sens d'antipathie, incompatible s'emploie absolument. Dans le second, au pluriel même, pour qu' il puisse être employé sans régime, il faut qu'on exprime les deux termes de la relation, les deux chôses qui ne peuvent compatir ensemble. "L'Évangile et les spectacles sont incompatibles. * Fleuri dit: "Ne tâchons-nous pas d'acorder avec l'Évangile plusieurs divertissemens que toute l'antiquité a jugés imcompatibles. Il devait ajouter, avec lui. Sa phrâse signifie seulement que ces divertissemens ne sont pas compatibles entr'eux.

Synonymes et Contraires

incompatibilité

nom féminin incompatibilité
Traductions

incompatibilité

onverenigbaarheid

incompatibilité

incompatibility

incompatibilité

אי-התאמה (נ), חוסר התאמה (ז), אִי-הַתְאָמָה

incompatibilité

neakordigebleco

incompatibilité

ασυμβατότητα

incompatibilité

несъвместимост

incompatibilité

nekompatibilita

incompatibilité

uforenelighed

incompatibilité

oförenlighet

incompatibilité

[ɛ̃kɔ̃patibilite] nfincompatibility
incompatibilité d'humeur → mutual incompatibility