inconfiance

INCONFIANCE

(in-kon-fi-an-s') s. f.
Défaut de confiance.
Il y a dans la situation actuelle deux bien grands maux qui frappent tous les yeux : c'est, d'une part, l'inconfiance absolue qui tue les affaires, de l'autre, l'impuissance à laquelle le gouvernement se voit réduit à mesure qu'approche le formidable procès des ex-ministres [CARREL, Œuvres, 18 oct. 1830]
Il est assez connu que la population de Paris passe rapidement de l'inconfiance à la défiance, de la défiance à la désaffection de la désaffection à l'hostilité et de l'hostilité aux voies de fait [ID., Œuv. t. III, p. 505]

ÉTYMOLOGIE

  • In.... 1, et confiance.