inconséquent, ente

Recherches associées à inconséquent, ente: incompréhensible, inconscient, inconsistant, irresponsable, servitude

INCONSÉQUENT, ENTE

(in-kon-sé-kan, kan-t') adj.
Où il n'y a pas de conséquence. Raisonnement inconséquent.
Que nos idées sont justes ou inconséquentes, obscures ou lumineuses, selon que nos organes sont plus ou moins solides, plus ou moins déliés, et selon que nous sommes plus ou moins passionnés [VOLT., Rem. Pens. Pasc. III]
Qui n'est pas conséquent, en parlant des personnes.
Les hommes ne sont inconséquents dans leurs actions que parce qu'ils sont inconstants ou vacillants dans leurs principes [DUCLOS, Consid. mœurs, Intr. Œuv. t. I, p. 64, dans POUGENS.]
Les passions rendent inconséquent [GENLIS, Veillées du chât. t. III, p. 161, dans POUGENS]
La plupart des caractères vrais sont inconséquents [STAËL, Corinne, VI, 3]
Qui se compromet par des actes irréfléchis. Femme inconséquente, femme qui se compromet par une conduite légère. S. m. et f. Un inconséquent, une inconséquente, une personne qui commet des inconséquences. Ce jeune homme est un inconséquent.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. inconsequentem, de in.... 1, et consequens, conséquent.