inconvenance

inconvenance

n.f.
Caractère inconvenant de qqn, de qqch ; acte, propos inconvenants : Elle a eu l'inconvenance de passer devant tout le monde effronterie, impolitesse, incorrection ; courtoisie, politesse grossièreté, incongruité
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

INCONVENANCE

(in-kon-ve-nan-s') s. f.
Manque de convenance ; action qui blesse les usages du monde. Quelle inconvenance !
Qualité de ce qui est inconvenant, ne convient pas, est inopportun.
....Quand il ne s'élève de doutes que sur la rédaction, quand ces doutes appartiennent presque en entier à l'inconvenance d'un moment si orageux et où l'on abuse avec tant d'impétuosité de nos arrêtés les plus sages... [MIRABEAU, Collection, t. II, p. 34]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Inconvenance [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Inconvenant.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

inconvenance

INCONVENANCE. n. f. Action qui blesse les convenances ou les usages du monde. Quelle inconvenance! Des propos remplis d'inconvenances.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

inconvenance

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

inconvenance

impropriety

inconvenance

[ɛ̃kɔ̃v(ə)nɑ̃s] nf (= parole, action) → impropriety
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005