incréé, ée

INCRÉÉ, ÉE

(in-kré-é, ée) adj.
Qui existe sans avoir été créé.
Quand Dieu aurait des parties, elles ne seraient pas faites ; car le créateur, l'être incréé ne serait pas composé de créatures [BOSSUET, Hist. II, 1]
Une trinité créée que Dieu fait dans nos âmes nous représente la Trinité incréée, que lui seul pouvait nous révéler [ID., Élévat. sur myst. II, 6]
Le Verbe de Dieu, ce Verbe incréé, mais fait homme pour sauver les hommes [BOURDAL., Myst. Nativ. de J. C. t. I, p. 27]
Ô mort ! ô destinée ! ô Dieu de la lumière ! Créateur incréé de la nature entière [VOLT., Guèbr. III, 5]
Le Chinois prétend que la matière est éternelle, infinie, incréée [DIDER., Opin. des anc. phil. (Malebranchisme).]
Chez les chrétiens, la sagesse incréée, le Fils de Dieu. Substantivement. L'incréé, ce qui n'est pas créé.
Un degré de perfection acquis conduira par lui-même à un autre degré, et, parce que la différence du créé à l'incréé, du fini à l'infini est infinie, ils tendront continuellement vers la suprême perfection sans jamais y atteindre [BONNET, Paling. XXII, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. increatus (QUICHERAT, Addenda), de in.... 1, et creatus, créé.