incurie

incurie

n.f. [ lat. incuria, de cura, soin ]
Manque de soin ; laisser-aller : Leur incurie nous conduit à la catastrophe insouciance, négligence ; application
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

INCURIE

(in-ku-rie) s. f.
Défaut de soin, négligence.
Il y en a qui ne trouvent leur repos que dans une incurie de toutes choses [BOSSUET, Pensées détachées, I]
Heureux qui voit couler ses jours Dans la mollesse et l'incurie ! [VOLT., Lettres en vers et en prose, I]
Je ne puis qu'admirer la négligence, l'incurie de la nation anglaise [J. J. ROUSS., Pologne, VII]
Les suites funestes de l'incurie où l'on laissait Sa Majesté [BACHAUMONT, Mém. secrets, t. XXXV, p. 180]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Incurie [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. incuria, de in.... 1, et cura, soin (voy. CURE).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

incurie

INCURIE. n. f. Défaut de soin, négligence. Il s'est ruiné par son incurie. Une coupable incurie.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

incurie


INCURIE, s. fém. [3e lon. 4ee muet.] Défaut de soin, négligence. "Il a dérangé ses afaires par son incurie. "Macrin s'abandona à la mollesse, à la crapule et à l'incurie, qui en est la suite. — Depuis quelque tems on dit insouciance à peu près dans le même sens. Celui-ci, est plus français; l'autre sent toujours un peu le pays latin.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

incurie

nom féminin incurie
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

incurie

incúria

incurie

descuido

incurie

incuria

incurie

不注意

incurie

slarv

incurie

[ɛ̃kyʀi] nfcarelessness
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005