indévot, ote

INDÉVOT, OTE

(in-dé-vo, vo-t') adj.
Qui n'est pas dévot, en parlant des personnes. Un homme indévot. S. m. et f. Un indévot. Une indévote.
Laissez là, croyez-moi, gronder les indévots, Et sur votre salut demeurez en repos [BOILEAU, Sat. X]
Le plus grand déplaisir qui puisse m'arriver au monde, c'est s'il me revenait que vous êtes un indévot, et que Dieu vous est devenu indifférent [RAC., Lett. à son fils, 13]
Il se dit aussi des choses. Discours indévot.
Contre un siècle indévot plein d'une sainte rage, Tu cours chez ta béate, à son cinquième étage [VOLT., Disc. 7]

ÉTYMOLOGIE

  • XVe s.
    Quand le cueur est indevot, il n'a pas d'accord en soi [GERSON, dans le Dict. de DOCHEZ.]
  • XVIe s.
    Indevot [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. indevotus, qui manque de respect au prince, à la loi, et, dans QUICHERAT, Addenda, indévot, de in.... 1, et devotus, dévoué, dévot (voy. ces mots).