indivisé, ée

INDIVISÉ, ÉE

(in-di-vi-zé, zée) adj.
Qui n'est point divisé.
Que sera-ce donc que les premiers principes de la matière ? ce seront des corps divisibles sans doute, mais qui seront indivisés tant que la nature des choses subsistera [VOLT., Lett. Prusse, 1737 (sans autre date)]
Il n'est pas démontré en rigueur que l'atome soit indivisible ; mais il paraît prouvé qu'il est indivisé par les lois de la nature [ID., Dict. phil. Atomes]
Substantivement.
Il est très vrai que la matière est composée d'indivisés, parce qu'il faut des êtres inaltérables pour faire des germes qui sont toujours les mêmes [ID., Lett. Prusse, mai 1737]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Elles sont une meisme chose indivisée, et differentes tant seulement selon raison ou definition [ORESME, Eth. 30]
  • XVIe s.
    Le flecheur profond descend indivisé jusqu'au carpe ; auquel endroit il se divise en cinq tendons [PARÉ, IV, 28]

ÉTYMOLOGIE

  • In.... 1, et divisé.