indomptable

indomptable

[ ɛ̃dɔ̃tabl] adj.
Que l'on ne peut pas dompter, maîtriser : Un tigre indomptable farouche, sauvage inébranlable, inflexible, irréductible

indomptable

(ɛ̃dɔ̃ptabl)
adjectif
1. animal domptable que l'on ne peut pas dompter, dresser un lion indomptable
2. que l'on ne peut pas maîtriser une volonté indomptable

INDOMPTABLE

(in-don-ta-bl' ; le p ne se fait pas sentir) adj.
Qu'on ne peut dompter. Un homme indomptable.
Don Sanche est-il si redoutable Qu'il donne l'épouvante à ce cœur indomptable ? [CORN., Cid, V, 1]
Ainsi dans les actions les plus indifférentes de son enfance [Charles XII], ce naturel indomptable laissait souvent échapper de ces traits qui caractérisent les âmes singulières, et qui marquaient ce qu'il devait être un jour [VOLT., Charles XII, 1]
Ainsi finit la lutte d'un cœur indomptable et d'un esprit inflexible [DIDER., Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 391, dans POUGENS]
Il se dit aussi des animaux. Un cheval indomptable.
Il n'y a point d'animal plus farouche ni plus indomptable que l'homme, quand il se laisse dominer à ses passions [BOSSUET, 2e serm Quinquag. 2]
Indomptable taureau, dragon impétueux [RAC., Phèdre, V, 6]
Un aigle adulte est non-seulement indocile, mais indomptable [BUFF., Ois. t. I, p. 131]
Il se dit des choses, dans le même sens.
Et de qui le mérite indomptable en vertu [RÉGNIER, Sat. XI]
Quel autre a pu former un Alexandre, si ce n'est ce même Dieu, qui en a fait voir de si loin, et par des figures si vives, l'ardeur indomptable à son prophète Daniel ? [BOSSUET, Louis de Bourb.]
Ceux qui sont instruits des affaires.... en accusent [des excès contre la royauté] la fierté indomptable de la nation [anglaise] [ID., Reine d'Anglet.]
Stanislas voulait et aurait pu faire un traité avantageux avec le roi Auguste ; mais l'indomptable opiniâtreté de Charles XII lui fit perdre ses terres et ses biens réels en Pologne, pour lui conserver le titre de roi [VOLT., Charles XII, 7]
Fig.
Il y a des terrains indomptables, comme les landes de Bordeaux, la partie de la Champagne nommée Pouilleuse [VOLT., Dict. phil. Population, II]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Chaste sœur d'Apollon.... Que la force d'amour a connue indontable [DESPORTES, Diane, II, 71]
    Cette ardeur indomptable de quoy tant de milliers d'hommes, femmes et enfants, se presentent et rejectent à tant de fois aux dangiers inevitables, pour la deffense de leurs dieux et de leur liberté [MONT., IV, 19]

ÉTYMOLOGIE

  • In.... 1, et domptable.

indomptable

INDOMPTABLE. (Dans ce mot et dans le suivant, DOMP se prononce comme s'il était écrit DON.) adj. des deux genres. Qu'on ne peut dompter. Animal indomptable. Caractère indomptable.

Il signifie aussi figurément Qu'on ne peut maîtriser, réprimer. Un courage indomptable. Un orgueil indomptable.

indomptable


INDOMPTABLE, adj. INDOMPTÉ, ÉE, adj. [Richelet écrit sans p: aparemment, il ne le prononçait pas: mais on le fait sentir dans la prononciation soutenûe; il faut donc l'écrire.] Le 1er se dit de celui qui ne peut être dompté; et le 2d, de celui qui ne l'a pas encôre été. Celui-là peut se placer devant le substantif: celui-ci doit toujours marcher après. "Animal indomptable: courage indomptable. "L'indomptable vainqueur. "Cheval indompté.

Synonymes et Contraires

indomptable

adjectif indomptable
1.  Qui ne peut être dompté.
inapprivoisable.
apprivoisable, domesticable, domptable.
Traductions

indomptable

indomeñable

indomptable

indomável

indomptable

indomabile

indomptable

不屈不撓

indomptable

Indomitable

indomptable

[ɛ̃dɔ̃(p)tabl] adj [animal] → untameable (fig)invincible, indomitable