indubitable

indubitable

adj. [ lat. indubitabilis, de dubitare, douter ]
Dont on ne peut douter : Sa participation au complot est indubitable certain, incontestable, indéniable, sûr ; contestable, douteux, incertain
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

indubitable

(ɛ̃dybitabl)
adjectif
incertaincontestable dont on ne peut pas douter un avantage indubitable
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

INDUBITABLE

(in-du-bi-ta-bl') adj.
Dont on ne peut douter.
Ce Dieu, dont la clémence égale l'équité, Récompense ici bas la vraie humilité De sa lumière véritable, Celle qui nous conduit aux généreux desseins Où la gloire est indubitable [RACAN, Psaume 24]
Si ce fils vit encore, il a tué son père, C'en est l'indubitable et le seul caractère [CORN., Œdipe, III, 5]
La perte de ta vie était indubitable [MAIRET, M. d'Asdr. III, 3]
Encore qu'elle [une doctrine] soit très indubitable, il n'est pas si aisé de l'imprimer dans les cœurs [BOSSUET, Sermon pour la vêture d'une bernardine, 1]
Comme il est indubitable que l'intérêt emporte les cœurs [BOURDAL., 12e dim. après la Pentec. Domin. t. III, p. 286]
Il y a certainement des connaissances accordées à l'homme ; nous savons mesurer, calculer, peser jusqu'à un certain point ; les vérités géométriques sont indubitables, et c'est déjà beaucoup [VOLT., Lett. Prusse, juin 1738]
On a dit en parlant de choses : être indubitable, ne pas manquer son effet.
On vous fera un régime et une nécessité de ne me jamais voir ; je ne sais si ce remède serait bon pour vous ; quant à moi, je vous réponds qu'il serait indubitable pour finir ma vie [SÉV., 16 juin 1677]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il n'allegue argument quelconque necessaire, pourquoy l'on doive ajouxter foy indubitable à ce qu'il en a recueilly [AMYOT, Numa, 2]
    Il y a des preuves assez certaines, autant que la raison humaine le porte, pour rendre l'Escriture indubitable [CALV., Instit. 36]
    Dieu par cela ne le recommandoit-il pas comme un prophete indubitable envoyé de sa part ? [ID., ib. 39]
    C'est d'un regard si indubitable que nous sçavons bien qu'il n'y a nulle tromperie [ID., ib. 435]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. indubitabilis, de in.... 1, et dubitare, douter.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

indubitable

INDUBITABLE. adj. des deux genres. Dont on ne peut douter, qui est certain, assuré. Le succès de cette affaire est indubitable. Son droit est indubitable. Principes indubitables. Les nouvelles que je vous dis sont indubitables. Il est indubitable qu'il faut mourir.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

indubitable

Indubitable, Indubitatus, Indubitabilis.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

indubitable


INDUBITABLE, adj. INDUBITABLEMENT, adv. [4e dout. au 1er: 5e e muet: table, bleman.] Indubitable, certain, assuré, dont on ne peut douter. "Droit, succès, afaire, nouvelle, indubitable. = Indubitablement, certainement, assurément, sans aucun doute. "Il réussira, il se ruinera indubitablement.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

indubitable

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

indubitable

undoubted

indubitable

בטוח (ת), נעלה מכל ספק (ת)

indubitable

indubitável

indubitable

[ɛ̃dybitabl] adjindubitable
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005