inespérément

INESPÉRÉMENT

(i-nè-spé-ré-man) adv.
D'une manière inespérée. Il était ruiné, il lui est survenu inespérément une succession qui a rétabli ses affaires.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La seule chose qui lui avait defailli pour defaire les Parthes lui estoit inesperement offerte [AMYOT, Ant. 67]

ÉTYMOLOGIE

  • Inespéré, et le suffixe ment.

inespérément

INESPÉRÉMENT. adv. Contre toute espérance. Il était ruiné, il lui est survenu inespérément une succession qui a rétabli ses affaires.

inespérément


INESPÉRÉMENT, adv. [I-nèspéréman: 2e è moyen, 3e et 4e é fer.] Lorsqu'on s'y atend le moins. "Il lui est survenu inespérément une succession qui a rétabli ses afaires. — Il ne se dit que des bons évènemens.