inexorable

inexorable

[ inɛgzɔrabl] adj. [ lat. inexorabilis, de exorare, obtenir par des prières, de orare, prier ]
1. D'une dureté implacable ; impitoyable : Le policier se montra inexorable avec les fraudeurs inflexible, intraitable, sévère ; clément, indulgent
2. Se dit de ce à quoi l'on ne peut se soustraire ; inévitable : Leur faillite était inexorable fatal, inéluctable ; évitable

inexorable

(inegzoʀabl)
adjectif
qui ne peut pas être évité un destin inexorable

INEXORABLE

(i-nè-gzo-ra-bl') adj.
Qui ne peut être touché par les prières.
Mon père et mon devoir étaient inexorables [CORN., Poly. I, 3]
J'ajoute à ces tableaux la peinture effroyable De leur concorde impie, affreuse, inexorable [ID., Cinna, I, 3]
Quoi ! madame, toujours un front inexorable ! [ID., Nicom. I, 2]
Lorsque le juge veut s'agrandir et qu'il change en une souplesse de cour le rigide et inexorable ministère de la justice [BOSSUET, le Tellier.]
Mithridate revient peut-être inexorable [RAC., Mithr. I, 5]
Jéhu n'a point un cœur farouche, inexorable [ID., Athal. III, 6]
Fig.
Mais si ce fier honneur, toujours inexorable, Ne se peut apaiser sans la mort du coupable [CORN., Cid, V, 8]
Car, ne nous flattons point, ma gloire inexorable Me doit au plus illustre, et non au plus aimable [ID., Pulchér. III, 3]
Ma gloire inexorable à toute heure me suit [RAC., Bér. V, 6]
Inexorable prend la préposition à.
Ah, dieux ! lorsqu'à mes vœux l'ingrat inexorable S'armait d'un œil si fier, d'un front si redoutable [RAC., Phèdre, IV, 5]
Un homme inexorable à soi-même n'est indulgent aux autres que par un excès de raison [LA BRUY., IV]
Aurez-vous le cœur assez dur pour être inexorable à votre roi ? [FÉN., Tél. XI]

SYNONYME

  • INEXORABLE, INFLEXIBLE, IMPITOYABLE, IMPLACABLE. L'étymologie donne les nuances qui séparent l'emploi de ces quatre mots. L'inexorable est celui qui ne se rend pas aux prières. L'inflexible est celui que rien ne peut faire plier, fléchir. L'impitoyable est celui qui est sans pitié. L'implacable est celui dont rien ne peut apaiser la colère, la vengeance, le ressentiment.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le flatteur monstre premierement d'estre aspre, violent et inexorable envers les autres [AMYOT, Comm. discerner le flatteur de l'ami, 33]
    Quand on vous decouvriroit implacable, tenant vostre cœur [rancuneux], et inexorable [CARLOIX, I, 38]
    J'ay souvent, sans mentir, blasmé vostre rigueur, Je vous nommoy cruelle, inexorable et fiere [DESPORTES, Élégies, I, 12]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. inexorabilis, de in.... 1, et exorare, obtenir par prière, de ex, et orare, prier (voy. ORAISON).

inexorable

INEXORABLE. adj. des deux genres. Qui ne peut être fléchi, apaisé. Le public est un censeur inexorable. Les pécheurs endurcis trouveront Dieu inexorable. Il fut inexorable à toutes les prières. Une inexorable sévérité.

inexorable

Inexorable, Inexorabilis. Inflexible par prieres, qu'on ne peut flechir par oraisons, qu'on ne peut expugner et vaincre.

inexorable


INEXORABLE, adj. INEXORABLEMENT, adv. [I-nègzorable, rableman: 2e è moyen, 5e e muet.] Ils signifient, qui ne peut être fléchi, apaisé. "Il est inexorable: "Il refûse inexorablement ce qu'on lui demande. = L'adj. régit à mais non pas des pers. ce me semble. "Aurez-vous le coeur assez dur pour être inexorable à votre Roi. Télém. On dit inexorable aux prières, aux larmes, etc.

Synonymes et Contraires

inexorable

adjectif inexorable
2.  Que l'on ne peut éviter.
Traductions

inexorable

inexorable

inexorable

inexorable

inexorable

inesorabile

inexorable

無情

inexorable

[inɛgzɔʀabl] adj
[fin, dénouement] → inexorable
(= dur) [personne] → unmoved
inexorable à → unmoved by