inexpérimenté, ée

INEXPÉRIMENTÉ, ÉE

(i-nèk-spé-ri-man-té, tée) adj.
Qui n'a point d'expérience.
C'étaient des gens inexpérimentés [D'ABLANCOURT, Arrien, liv. I, dans RICHELET]
Lorsqu'un événement inattendu fit passer le sceptre dans tes mains inexpérimentées, la marine française, un moment, un seul moment redoutable, avait cessé d'exister [RAYNAL, Hist. phil. IV, 18]
Dont on n'a pas fait l'expérience. Une substance encore inexpérimentée.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le plus vieux mal est toujours plus supportable que le mal recent et inexperimenté [MONT., IV, 83]
    Ma sotte et inexperimentée jeunesse [NOEL DUFAIL, Cont. d'Eutrap. ch. XIX, f° 99, dans POUGENS]

ÉTYMOLOGIE

  • In.... 1, et expérimenté.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • INEXPÉRIMENTÉ. Ajoutez : - REM. Ce mot, quoique du XVIe s., était contesté au XVIIe s. (voy. BOUHOURS, Doutes sur la langue française, p. 22, édit. de 1691).