inféodation

(Mot repris de inféodations)
Recherches associées à inféodations: fief, infeoder, obédience

inféodation

n.f.
Action d'inféoder ; fait d'être inféodé.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

INFÉODATION

(in-fé-o-da-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
Terme de jurisprudence féodale. Acte par lequel le seigneur aliénait une terre, et la donnait pour être tenue de lui en fief.
L'empereur, dans cette année, se résolut à affranchir enfin le Virtemberg de l'inféodation de l'Autriche [VOLT., Ann. Emp. Rodolphe II, 1599]
Inféodation se disait aussi de l'action d'unir quelque chose à son fief.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    [Aliéner des immeubles] par vendition, eschanges, infeudation, bail à cens ou à rente, emphytheose à longues années [P. PITHOU, 28]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. infeodare, inféoder.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

inféodation

INFÉODATION. n. f. T. de Jurisprudence féodale. Acte par lequel le seigneur aliénait une terre et la donnait pour être tenue de lui en fief. L'inféodation était en bonne forme.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

inféodation

nom féminin inféodation
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004