inférer

(Mot repris de inférerions)

inférer

v.t. [ du lat. inferre, alléguer ]
Litt. Tirer une conséquence de qqch : Que pouvez-vous inférer de ces résultats ? conclure, déduire
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

INFÉRER

(in-fé-ré. La syllabe fé prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : j'infère, excepté au futur et au conditionnel : j'inférerai, j'inférerais) v. a.
Tirer une conséquence de quelque proposition, de quelque fait.
Je ne voulais pas inférer de toutes ces choses que le monde ait été créé en la façon que je proposais [DESC., Méth. V, 3]
On infère de là qu'il n'a rien donné qu'après sa mort [PATRU, Plaidoyer 3, dans RICHELET]
Tous les jours sa clarté [du soleil] succède à l'ombre noire, Sans que nous en puissions autre chose inférer Que la nécessité de luire et d'éclairer [LA FONT., Fabl. II, 13]
J'infère de ce conte Que la plus forte passion C'est la peur [ID., ib. IX, 15]
Quand ils [les protestants] infèrent, par des conséquences qu'ils prétendent tirer de notre doctrine, que nous ne savons pas assez reconnaître la gloire souveraine qui est due à Dieu... [BOSSUET, Expos. de la doctr. de l'Égl. 2]
Absolument.
Son âme pense, raisonne, infère [LA BRUY., XI]
S'inférer, v. réfl. Être inféré. Il s'infère de là que....

SYNONYME

  • INFÉRER, CONCLURE. Inférer est tirer une conséquence. Conclure est aussi en tirer une ; mais cette conséquence est la dernière, la conclusion du raisonnement, ce que inférer n'implique pas. De plus, conclure s'emploie très bien quand il y a certitude. On conclut une proposition d'un syllogisme, on ne l'infère pas. Inférer laisse du doute. De cent expériences on infère une proposition que la centunième détruirait peut-être.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ils deffendent les donations entre le mari et la femme ; voulants inferer par là que tout doibt estre à chascun d'eulx [MONT., I, 215]
    Il y a trois principaux offices et differences d'entendement, inferer, distinguer, eslire [CHARRON, Sagesse, I, 14]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. inferre, inférer, proprement mettre dans, insérer dans, de in.... 2, et ferre, porter.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

inférer

INFÉRER. v. tr. T. de Logique. Tirer une conséquence de quelque proposition, de quelque fait, etc. Vous dites une telle chose est : que voulez-vous inférer de là? Vous n'en pouvez rien inférer.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

inferer

Inferer, Colligere, Efficere.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

inférer


INFÉRER, v. act. [1re lon. 2e et 3e é fer. devant l'e muet, le 1ere se change en è moy. et long: il infère, infèrera, etc.] Conclûre, tirer une conséquence de... "Que voulez-vous inférer de là? Vous ne pouvez rien en inférer.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

inférer

verbe inférer
Tirer une conséquence.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

inférer

הקיש (הפעיל), הֵקִישׁ

inférer

inferir

inférer

afleiden

inférer

inferir

inférer

udlede

inférer

päätellä

inférer

추론

inférer

sluta

inférer

[ɛ̃feʀe] vt
inférer qch de → to infer sth from
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005