infecté, ée

Recherches associées à infecté, ée: infectés

INFECTÉ, ÉE

(in-fè-kté, ktée) part. passé d'infecter
Rendu infect. Rendu malfaisant par infection. Lieux infectés de la peste, ou, absolument, lieux infectés, lieux où règne la peste. Fuir les lieux infectés. Fig.
La réforme, poussée dans ce siècle, voulait, ce semble, se faire un refuge dans les siècles des martyrs, et maintenant ce sont les plus infectés d'ignorance et d'erreurs ! [BOSSUET, 1er avert. 18]
Des cœurs infectés de la contagion du péché [BOURDAL., Purif. de la Vierge, Myst. t. II, p. 261]
Jamais l'air de la cour et son souffle infecté N'altéra de son cœur l'austère pureté [VOLT., Henr. IX]
Corneille trouva le théâtre et tous les genres de littérature infectés de ces puérilités qu'il se permit rarement [ID., Dict. phil. Esprit.]