infirmerie

(Mot repris de infirmeries)

infirmerie

n.f.
Local d'un établissement scolaire ou militaire, d'une entreprise, etc., où sont reçues les personnes souffrant de troubles légers ou victimes d'accidents sans gravité.

INFIRMERIE

(in-fir-me-rie) s. f.
Local destiné, dans les colléges et lycées, dans les couvents et autres lieux où sont réunies beaucoup de personnes, au traitement des malades. Il est à l'infirmerie, dans une des salles de l'infirmerie. Endroit d'un vaisseau destiné aux malades. Écurie destinée à recevoir des chevaux malades. Local disposé pour les chiens malades. Cage doublée pour renfermer les oiseaux malades. Abri où l'on met les caisses renfermant des plantes ou des arbustes faibles ou nouvellement transplantés. Fig. et familièrement. Maison où il y a plusieurs personnes malades.
Dans certaines abbayes d'hommes, nom d'un office claustral dont le revenu est destiné à l'entretien des religieux malades. Il était dû tant de blé de rente à l'infirmerie de telle abbaye.
Prieur de l'infirmerie, dignitaire de l'ordre de Malte, présidant les douze prêtres chargés du spirituel dans l'intérieur de l'hôpital.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et la ramenerent [une folle] en l'enfermerie, et la lierent en un lit de fust seur cordes [, Miracles St Loys, p. 153]
  • XIVe s.
    Dix galices [calices], huit en tresor, et un en l'enfermerie, et l'autre en la garde de l'autelier [, Bibl. des chartes, 4e série, t. V, p. 168]

ÉTYMOLOGIE

  • Infirmier ; provenç. effermeria, efermaria ; espagn. enfermeria ; portug. enfermaria ; ital. infirmeria.

infirmerie

INFIRMERIE. n. f. Lieu destiné, en général, à recevoir des malades peu gravement atteints dans les communautés et maisons religieuses, dans les casernes, dans les collèges, dans tout établissement d'instruction comportant un internat. Ce soldat, après un court séjour à l'infirmerie, fut transporté à l'hôpital, vu la gravité de son cas. L'infirmerie d'un collège, d'une pension.

infirmerie


INFIRMERIE, s. f. INFIRMIER, IèRE, s. m. et f. [1re lon. 3ee muet au 1er, é fer. au 2d, è moy. et long au 3e, merî-e, mié, miè-re.] Infirmerie, ne se dit que dans les Maisons Religieuses: Lieu destiné pour les malades. "Il est à l'infirmerie. = Infirmier, qui a soin des malades. Il se dit dans les couvens, et dans quelques Hôpitaux.

Traductions

infirmerie

verpleeginrichting, ziekenboeg, ziekenzaal, ziekenhuisplejehjem, hospitalflegejoνοσηλευτήριο, αναρρωτήριοinfirmary, sanatoriumمَشْفَىnemocniceKrankenhausenfermeríasairashuoneambulantainfermeria診療所병원sykestueizba chorychenfermariaлазаретsjukavdelningโรงพยาบาลrevirbệnh xá医院 (ɛ̃fiʀməʀi)
nom féminin
lieu où l'on soigne l'infirmerie d'une école

infirmerie

[ɛ̃fiʀməʀi] nf (généralement)infirmary; [école] → sick room; [navire] → sick bay
Elle est à l'infirmerie → She's in the sick room.