inflexion

(Mot repris de inflexions)

inflexion

n.f. [ lat. inflexio, de inflectere, plier, de flectere, courber ]
1. Action de plier légèrement, d'incliner : Elle m'approuva d'une inflexion de la tête inclination
2. Changement de direction : L'inflexion de la rivière vers le sud courbure, déviation
3. Changement dans la manière de conduire une affaire, de se comporter : Les sociologues ont noté une inflexion des mentalités après ces événements modification
4. Changement d'accent ou du ton de la voix : Cette inflexion trahit une vive émotion modulation

inflexion

(ɛ̃fleksjɔ̃)
nom féminin
1. action de plier, de se courber l'inflexion du corps
2. figuré action de donner une direction à qqch l'inflexion de la politique française
3. changement du ton de la voix avoir des inflexions mélodieuses

INFLEXION

(in-flè-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Action d'infléchir.
On y danse avec une légèreté surprenante, mais on néglige trop les grâces des bras, pour s'attacher à l'agilité des pieds, surtout aux inflexions du corps, images des vrais mouvements de la volupté [RAYNAL, Hist. phil. VII, 31]
Quelquefois il se contourne et se replie à la fois, ce qui donne lieu à des inflexions remarquables [BONNET, Us. des feuilles des plantes, 2e mém.]
Terme de mathématique et d'optique. Déviation d'une ligne, d'un rayon lumineux.
Voilà une inflexion de la lumière qui dépend évidemment de l'attraction ; c'est un nouvel univers qui se présente aux yeux de ceux qui veulent voir [VOLT., Phil. Newt. II, 7]
Point d'inflexion, point d'une courbe où la courbure prend une direction différente.
Changements de ton, d'accent, dans la voix, soit en chantant, soit en parlant. Les inflexions justes font une bonne déclamation.
Représentez-vous un homme qui n'oserait dire que sa leçon ; ses inflexions de voix sont uniformes et toujours un peu forcées [FÉN., t. XXI, p. 65]
....Qu'on ait besoin de gens d'un certain habit, qui, par un discours préparé, tendre et pathétique, par de certaines inflexions de voix, par des larmes.... fassent enfin consentir un homme chrétien et raisonnable, dont la maladie est sans ressource, à ne se point perdre et à faire son salut [LA BRUY., XIV]
Nous marquons dans l'écriture l'interrogation et la surprise ; mais combien avons-nous de mouvements de l'âme et, par conséquent, d'inflexions oratoires qui n'ont pas de signes écrits et que l'intelligence et le sentiment peuvent seuls faire sentir ! [DUCLOS, Gramm. Port-Roy. Rem. Œuv. t. IX, p. 30, dans POUGENS.]
Aussi s'attachait-on beaucoup [chez les anciens] à étudier toutes leurs actions [des corbeaux], toutes les circonstances de leur vol, toutes les différences de leur voix, dont on avait compté jusqu'à soixante-quatre inflexions distinctes [BUFF., Ois. t. V, p. 23]
Disposition, facilité qu'un orateur a à faire ces changements, et à passer d'un ton à un autre. Cet orateur n'a point d'inflexion de voix, point d'inflexion dans la voix.
Terme de grammaire. Terme générique pour désigner les formes diverses des terminaisons des mots, et particulièrement les terminaisons des mots variables. L'inflexion des noms. L'inflexion des verbes.
L'hébreu concis, énergique, presque sans inflexion dans ses verbes [CHATEAUB., Génie, II, V, 3]
On dit plus souvent flexion (voy. ce mot).

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. inflexionem, qui a aussi le sens d'inflexion grammaticale (voy. QUICHERAT, Addenda), de in.... 2, et flexio, flexion.

inflexion

INFLEXION. n. f. Action de fléchir, de plier, de courber. Inflexion du corps, de corps. Saluer en faisant une légère inflexion de corps.

Il se dit, en termes d'Optique, de l'Espèce particulière de déviation que les rayons lumineux subissent lorsqu'ils passent dans les confins de deux milieux dont le pouvoir réfringent est différent. Le point d'inflexion.

Il se dit aussi des Changements de ton, d'accent dans la voix, soit en chantant, soit en parlant. Ce chanteur, cet acteur a des inflexions de voix agréables. Les inflexions justes font une bonne déclamation. Il se dit quelquefois de la Disposition, de la facilité qu'on a à faire ces changements et à passer d'un ton à un autre. Cet orateur n'a point d'inflexion de voix. Un homme qui n'a point d'inflexion dans la voix ne saurait bien chanter.

Il se dit, en termes de Grammaire, des Différentes formes que prend un nom quand on le décline, un verbe quand on le conjugue. Les diverses inflexions qu'un mot peut recevoir.

infléxion


INFLÉXION, s. f. [Inflek-cion: 1re lon. 2e é fer.] Il se dit proprement des changemens de la voix, lorsqu'elle passe d'un son à l'aûtre. "Il a des infléxions de voix charmantes. = On le dit aussi de la facilité plus ou moins grande à faire ces changemens. "Cet Orateur n'a point d'infléxion dans la voix.
   Infléxion de corps, disposition~ naturelle à plier, incliner le corps.
   INFLÉXION, en Gramaire, c'est la variation des noms et des verbes en des câs, ou en des tems, ou en des modes diférens. Dict. Gram. "L'inflexion des noms, des verbes, la manière, dont les noms se déclinent, dont les verbes se conjuguent. Acad.

Synonymes et Contraires

inflexion

nom féminin inflexion
1.  Action de plier légèrement.
2.  Littéraire. Changement de direction.
3.  Changement du ton de la voix.
Traductions

inflexion

buiging, bocht, buigpunt, verbuiging

inflexion

ohýbání

inflexion

inflection

inflexion

κάμψη

inflexion

Flexion

inflexion

bøjning

inflexion

[ɛ̃flɛksjɔ̃] nfinflexion
inflexion de la tête → slight nod of the head