infusé, ée

INFUSÉ, ÉE

(in-fu-zé, zée) part. passé d'infuser
Qu'on a fait pénétrer sous forme liquide. Une liqueur infusée dans les veines. Qui a trempé dans un liquide. De la camomille infusée dans de l'eau.
Plusieurs perles d'un prix infini fondues et infusées dans une liqueur, pour avoir le plaisir d'avaler en un seul coup un million [ROLLIN, Traité des Ét. V, I, 3]
S. m.Terme de pharmacie. Un infusé, le produit d'une infusion. On dit aussi infusum.