ingénuité

(Mot repris de ingénuités)

ingénuité

n.f.
1. Litt. Caractère ingénu ; candeur, innocence : L'ingénuité d'un jeune homme pureté, simplicité ; cynisme
2. Iron. Sincérité, simplicité excessive dans sa naïveté : L'ingénuité de ses raisonnements niaiserie ; finesse, rouerie
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

INGÉNUITÉ

(in-jé-nu-i-té) s. f.
Terme de jurisprudence ancienne. État d'une personne née libre.
Charlemagne, pour dompter les Saxons, leur ôta l'ingénuité et la propriété des biens [MONTESQ., Espr. X, 3]
Franchise naturelle et gracieuse.
Jugez par mon ingénuité combien j'ai l'âme sincère [SCARRON, Lett. Œuv. t. I, p. 221]
Termes touchants et tout pleins de bonté, De tendresse innocente et d'ingénuité [MOL., Éc. des femmes, III, 5]
Cet âge est innocent ; son ingénuité N'altère point encor la simple vérité [RAC., Ath. II, 7]
Le siècle de nos pères où la bonne foi était encore une vertu, où une noble ingénuité tenait lieu d'art et de finesse [MASS., Or. fun. Villars.]
Les uns, touchés de la sublime innocence de Clarisse [de Richardson], de cette ingénuité si pure, si élevée, si charitable, de cette chasteté d'âme unie à tant d'élévation, à tant de sagacité d'esprit, le suppliaient de faire que jamais ce beau modèle ne fût altéré [VILLEMAIN, Littér. fr. 18e siècle, 2e part. 1re leçon.]
L'air d'inquiétude d'Adèle en me disant ces paroles, et l'ingénuité de la question même me firent sourire [GENLIS, Ad. et Théod. t. III, p. 315, dans POUGENS]
Terme de théâtre. Au plur. Les ingénuités, les rôles de jeunes filles naïves.
Pour une femme qui, pendant vingt ans de sa vie, a fait les amoureuses et les ingénuités, c'est avoir l'humeur bien revêche et bien acariâtre [PICARD, Vieux comédien, sc. 1]

SYNONYME

  • INGÉNUITÉ, NAÏVETÉ. Ces deux mots désignent le naturel et la simplicité ; mais l'étymologie y met une nuance : l'ingénuité est ce qui est propre à une personne libre ; la naïveté exprime seulement ce qui est natif. De là vient que ingénuité est toujours un éloge, tandis que naïveté touche quelquefois à une simplicité trop grande, à une sorte de niaiserie.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Si un serf delivré de son maistre ne veut point cognoistre sa condition, mais s'attribue ingenuité, ne merite-t-il pas d'estre redigé en servitude ? [CALV., Inst. 623]
    Les libertez de l'Eglise gallicane ne sont point passe-droits ou privileges exorbitans, mais plus tost franchises naturelles et ingenuités ou droits cominuns [P. PITHOU, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. ingenuitatem, de ingenuus, ingénu.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

ingénuité

INGÉNUITÉ. n. f. Franchise pleine de simplicité et quelquefois mêlée de naïveté. Elle est d'une grande ingénuité. Il y a une touchante ingénuité dans ses paroles. Avec un air d'ingénuité, avec une ingénuité affectée, il trompe ceux qui ne le connaissent pas.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

ingénuité

nom féminin ingénuité
Fait d'être naïf.
candeur, crédulité, innocence, naïveté, naturel, pureté, simplicité -familier: jobarderie, jobardise -littéraire: fraîcheur.
astuce, fourberie, incrédulité, rouerie -familier: roublardise -littéraire: cautèle.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

ingénuité

ingenuousness

ingénuité

αφέλεια

ingénuité

ingenio

ingénuité

Einfallsreichtum

ingénuité

vindingrijkheid

ingénuité

opfindsomhed

ingénuité

創意工夫

ingénuité

독창성

ingénuité

uppfinningsrikedom

ingénuité

[ɛ̃ʒenɥite] nfingenuousness
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005