ingénument


Recherches associées à ingénument: ingénue

ingénument

adv.
De façon ingénue : Elle nous l'avoua ingénument candidement, innocemment, naïvement

INGÉNUMENT

(in-jé-nu-man) adv.
D'une manière ingénue.
Là se montrent ingénument la grossièreté et la franchise [LA BRUY., IX.]
En ce cas, tout ce que doit faire un historien, c'est de conter ingénument le fait, sans vouloir pénétrer les motifs [VOLT., Charles XII, 7]
Sincèrement, franchement.
J'aime mieux confesser ingénument mon péché que de me mettre en peine de le mal justifier [BALZ., liv. VII, lettre 29]
Pour moi, je lui dirais ingénument la chose [SCARRON, D. Japh. d'Arm. IV, 1]
Xanthus en aperçut une [inscription] qu'il ne put entendre, quoiqu'il demeurât longtemps à en chercher l'explication ; elle était composée des premières lettres de certains mots ; le philosophe avoua ingénument que cela passait son esprit [LA FONT., Vie d'Ésope.]
Je sais que bien des gens parlent de l'Ingénu ; tout ce que je puis répondre très ingénument, c'est que je ne l'ai point vu encore [VOLT., Lett. Damilaville, 8 août 1767]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Le roy de Portugal lui dit ingenument.... [, Mém. sur du Guesclin, chap. 19]
  • XVIe s.
    Confessons ingenuement que Dieu seul nous l'a dict [l'immortalité de l'âme], et la foy ; car leçon n'est ce pas de nature et de nostre raison [MONT., II, 306]

ÉTYMOLOGIE

  • Ingénu, et le suffixe ment.

ingénument

INGÉNUMENT. adv. D'une manière ingénue et naïve. Il dit cela ingénument, trop ingénument. Je vous avouerai ingénument que... Pour vous parler ingénument.
Synonymes et Contraires

ingénument

adverbe ingénument
De façon ingénue.
candidement, innocemment, naïvement, simplement -littéraire: purement.
Traductions

ingénument

naïef, onschuldig

ingénument

αφελώς

ingénument

[ɛ̃ʒenymɑ̃] advingenuously